2 CDD de 2 mois pour l’école nationale supérieure d’architecture de Versailles

Date de publication : 13/04/18

URL : https://mail.yahoo.com/d/folders/1/messages/5519

Nom et coordonnées de l’organisme : 
L’école nationale supérieure d’architecture de Versailles est un établissement public à caractère administratif sous tutelle du ministère de la Culture. Elle est parmi les trois plus importantes des écoles nationales supérieures  d’architecture de France ; elle intègre un centre d’art contemporain, doté d’un fort rayonnement local et régional, ainsi qu’une formation de recherche, le «LéaV».
L’école a développé, en outre, d’importantes relations internationales avec plusieurs pays et partage des masters avec des universités étrangères. Tous les enseignants sont amenés à s’impliquer dans la recherche et l’action à l’international. L’école est hébergée dans la Petite Écurie du château de Versailles et compte 1 200 étudiants, 60 agents administratifs et techniques, et plus de 100 enseignants titulaires et contractuels. Budget 4M€.

Modalités de la candidature : 
Le dossier de candidature devra comporter les éléments suivants :
– un CV faisant ressortir les expériences et références professionnelles
– une lettre de motivation
Renseignements : Madame Bertille FAVRE, responsable de la mission archives, bertille.favre@versailles.archi.fr, 01.39.07.40.59

Candidatures à adresser par voie postale ou par courrier électronique à l’attention de :
Madame Christelle BROU
Adjointe à la responsable des ressources humaines
BP 20-674
78006 VERSAILLES Cedex
rh@versailles.archi.fr, 01.39.07.40.82
Date limite de réception des candidatures : vendredi 11 mai 2018, 16 heures.

Les candidatures seront examinées collégialement par au moins 2 personnes formées au processus de recrutement.
Dans le cadre de sa stratégie de Responsabilité Sociale des Organisations (RSO), le ministère de la Culture et ses établissements publics s’engagent à promouvoir l’égalité professionnelle et la prévention des discriminations dans leurs activités de recrutement. Une cellule d’écoute, d’alerte et de traitement est mise à la disposition des candidats ou des agents qui estimeraient avoir fait l’objet d’une rupture d’égalité de traitement.

Lieu du poste : 
École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles
5, avenue de Sceaux – 78 VERSAILLES

Date de prise de fonction souhaitée : 1er juin 2018

Conditions du poste : Les archivistes seront en poste au sein de l’école.

Descriptif du poste 
Sous la direction du responsable de la mission archives de l’ENSA-Versailles, dans le cadre de l’archivage des documents administratifs, l’établissement recrute 2 archivistes pour les missions suivantes en lien avec la mise en œuvre de la politique d’archivage :
– être en charge du tri et du classement des documents à archiver
– s’assurer de la cohérence du fonds, en fonction des directives nationales
– consolider le tableau de gestion
– gérer les espaces de stockage intermédiaire
– participer à l’élimination des archives intermédiaires arrivées au terme de leur durée d’utilité administrative et au versement des archives historiques aux Archives nationales
Ces missions se dérouleront en étroite collaboration avec la responsable de la mission archives et les services versants de l’établissement.

Profil souhaité et compétences nécessaires : 
– Formation Bac+3 minimum en archivistique
– Expérience en archives administratives contemporaines appréciée
– Capacité d’analyse et de synthèse
– Capacité à chercher, trouver, évaluer et sélectionner des informations à travers des sources variées
– Rigueur
– Autonomie

Type de recrutement : Contrat à durée déterminée de deux (2) mois, du 1er juin au 31 juillet 2018, à temps plein (35 heures par semaine)

Rémunération : taux horaire brut de 12,94 €

Mission Archivage CDG06

Date de publication : 13/04/18

URL :

Emploi : Archiviste itinérant

Mission temporaire en CDD de 6 mois éventuellement renouvelable

Rémunération : 1985 € bruts

Missions :

·         assurer la mise en œuvre de la mission Archivage auprès des collectivités territoriales des Alpes-Maritimes ;

·         sensibiliser les collectivités et leurs agents à l’archivage ;

·         trier, conserver, communiquer les documents conformément aux règles applicables aux archives publiques

Descriptif de l’emploi :

–      sensibiliser les collectivités aux méthodes de recherche des documents d’archives classés et à la gestion des flux de documents et de l’archivage des dossiers ;

–      conseiller sur la mise en cohérence des processus organisationnels de l’administration avec les procédures de gestion des archives (durée de vie des documents, plans de classement des documents produits par les services) ;

–      effectuer des actions de tutorat auprès des référents archives et agents des collectivités en vue de les accompagner dans le maintien d’un système d’archivage pérenne ;

–      participer à la préparation des données pour la mise en place d’un système d’archivage électronique ;

–      élaborer des outils de gestion, de description et de recherche des archives (tableaux de gestion, bordereaux de versement, répertoire numérique….).

Les conditions de travail 
– Permis B

– Emploi qui nécessite des déplacements au quotidien avec un véhicule de service ainsi qu’une certaine disponibilité et amplitude horaire.

– Travail à temps complet 
PRE REQUIS : Connaître la législation sur les archives publiques

Profil :

– Connaître le cadre législatif et réglementaire des archives publiques (environnement papier et électronique);

– Maîtriser la mise en œuvre des normes de description archivistique, les règles de conservation, les normes applicables aux différents supports et les techniques d’inventaires (pré et archivage, échantillonnage, destruction, tri, classement…) ;

–  Maîtriser l’élaboration et l’alimentation des tableaux de bord ;
– Maîtriser les outils informatiques (intranet, internet), bureautiques (Word, Excel, Outlook) ;

Les qualités 
– Discrétion et rigueur ;

– Avoir l’esprit d’analyse et de synthèse ;
– Avoir le sens du travail en équipe et un bon relationnel.

Poste à pourvoir : le 1er juin 2018– Date limite de candidature : 2 mai 2018

CV + lettre de motivation à adresser à :

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale des Alpes-Maritimes

Service Emploi

33 avenue Henri Lantelme

Espace 3000 – BP 169

06704 Saint-Laurent du Var Cedex

ou par mail à emploi@cdg06.fr

Interim de 3 mois pour la SNCF

Date de l’offre : 10/04/2018

URL de l’offre : https://fr.groups.yahoo.com/neo/groups/archives-fr/conversations/messages/16026

EMPLOI : 1 archiviste en intérim à SNCF pour mai 2018 (75)

Missions

Au sein de SNCF Mobilités Etablissement Traction Paris Est :

   – Préparer des versements d’archives historiques et intermédiaires selon les exigences archivistiques (bordereaux de versement Excel ou Spark Archives, conditionnement)

   – Préparer les bordereaux d’éliminations

   – Suivre la préparation des transferts vers les Centres d’archives

   – Suivre les opérations d’élimination

   – Manutention

Suite aux préconisations des experts archives du SARDO (Service Archives Documentation SNCF), les traitements d’archives se feront dans les locaux des entités.

Profil

– formation en archivistique (Licence à Master 2) + expérience

– bonne maîtrise des méthodes d’archivage

– bonne utilisation d’Excel

– autonomie

– capacités d’adaptation, contact facile avec des intervenants de tous niveaux, diplomatie

– adaptabilité au contexte

– sens de l’organisation et de la logistique

– rigueur et méthode, efficacité.

Contrat  (réf.)

Intérim. 3 mois. Début : 2 mai 2018

Site : 50 rue d’Alsace, 75010 Paris.

Particularités : travail dans les bureaux.

Rémunération indicative : environ 1850 € net mensuels.

Candidatures à envoyer à la fois à :

–       Mme Leslie Casasnovas – Service Archives Documentation, 5 rue Francis de Pressensé 93210 Saint-Denis, par mail à ext.concretio.leslie.casasnovas@…

Suite à présélection sur CV, entretien à prévoir à Saint-Denis 5 rue Francis de Pressensé.

Pour toute information complémentaire : tél. +33 (0)1 80 60 69 65

PROPOSITION D’UN CONTRAT ARCHIVES D’UNE DUREE DE 2 MOIS REMUNERE AU SERVICE DEPARTEMENTAL DE L’ONAC DES HAUTES-ALPES

Date de publication : 05/04/2018

Dans le cadre de la réorganisation de ses archives, l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre recrute un contractuel-archiviste au service départemental des Hautes-Alpes.

Contexte :

Les conséquences de la première guerre mondiale placent la communauté nationale devant la responsabilité de traiter trois questions : celle des mutilés de guerre, des orphelins et des anciens combattants. C’est la volonté de l’Etat de résoudre ces trois problèmes qui est à l’origine de la fondation de l’Office national des anciens combattants et Victimes de Guerre, établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du ministère de la Défense.

L’Office national dispose d’un service de proximité dans chaque département.

Les 100 services départementaux de l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, placées sous l’autorité du préfet, sont chargés de quatre sortes de mission :

–          gestion du droit à la reconnaissance du monde combattant : instruction des cartes (carte du combattant, carte du combattant volontaire de la résistance, attestation de personne contrainte au travail en pays ennemi, carte de réfractaire) et titre (titre de reconnaissance de la nation) ;

–          gestion du droit à la réparation : certification de la carte du combattant pour la retraite du combattant, gestion des allocations pour les harkis et leurs veuves, gestion de la carte d’invalidité ;

–          mise en œuvre de la mission « Solidarité » : interventions individuelles financières (attribution de secours et de prêts), gestion des pupilles de la nation mineurs, attribution de l’allocation différentielle du fonds de solidarité ;

–          mise en œuvre de la politique de la « Mémoire combattante » : animation de cérémonies patriotiques, actions pédagogiques et culturelles, implication dans la préservation des archives …

Missions du contractuel-archiviste :

 

« Réorganisation et traitement des archives du Service départemental »

–          Tri et conditionnement des dossiers à éliminer ou à verser et établissement de bordereaux d’élimination ou de versement y afférents en relation avec lesdites archives départementales et en suivant les prescriptions de l’instruction interministérielle DPACI/RES/2008/012 du 31 décembre 2008 ;

–          Optimisation du classement et du rangement des archives d’utilité administrative ;

Cette mission est exécutée à temps plein sous l’autorité administrative du responsable du Service Départemental de l’ONAC, sous l’autorité fonctionnelle de la responsable de la Section Archives du Service Central et sous le contrôle scientifique et technique des Archives départementales, en suivant les prescriptions de l’instruction interministérielle DPACI/RES/2008/012 du 31 décembre 2008.

Profil recherché : Formation initiale en archivistique ou justifiant d’une expérience professionnelle dans le domaine des archives – Rigueur et sens de l’organisation – Bonne maîtrise des outils bureautiques (WORD, EXCEL).

Dates du contrat : 2 mois consécutifs à faire entre le 1er juin et le 30 septembre 2018 à négocier en fonction des disponibilités.

Rémunération : environ 1 400 euros net sur la base du régime de temps de travail en vigueur à l’ONAC (7h30 de travail quotidien avec 2,5 jours de congés et 0,75 jour de R.T.T. par mois).

NOTA : L’emploi de contractuel proposé par l’ONAC ne constitue pas un stage et se situe en-dehors du champ d’application du décret du 29 août 2006 relatif aux stages en entreprises.

 

Durée : 2 mois.

Candidatures avec CV et lettre de motivation manuscrite à adresser jusqu’au 4 mai 2018 inclus.

Par courrier, à :

                        ONAC – Direction générale

Monsieur le chef du département de l’immobilier, des archives

et des services communs

                        Hôtel national des Invalides

129 rue de Grenelle 
CS 70780 
75700 Paris cedex 07

Contact technique :    Laurence SENGER,

Département de l’immobilier, des archives et des services communs

Responsable de la section Archives

Tel : 01 44 42 31 19

E-mail : laurence.senger@onacvg.fr

 

Emploi: CDD de 6 mois au Musée de la danse à Rennes

Date de l’offre: 04/04/2018

URL: https://fr.groups.yahoo.com/neo/groups/archives-fr/conversations/topics/16013;_ylc=X3oDMTM2M2k3ajhmBF9TAzk3NDkwNDY4BGdycElkAzExMjAyNTYEZ3Jwc3BJZAMyMTIzODAxNDMzBG1zZ0lkAzE2MDEzBHNlYwNmdHIEc2xrA3Z0cGMEc3RpbWUDMTUyMjgzMDc3NgR0cGNJZAMxNjAxMw–

Le Musée de la danse Recrute Archiviste (F/H) – CDD 6 mois

CONTEXTE
Le Musée de la danse succède au Centre chorégraphique de Bretagne en 2008. Cette association (type loi 1901) développe des projets artistiques fondés sur la création et la diffusion des œuvres de Boris Charmatz, directeur du Musée de la danse, le soutien à la production et l’accueil en résidence de compagnies invitées, le développement chorégraphique et la formation. Ces missions publiques lui sont confiées par l’État et les collectivités territoriales. Dans la perspective du changement de direction en décembre 2018, le Musée de la danse souhaite procéder au traitement de toute sa production documentaire papier et électronique, dans le cadre d’un projet d’archivage visant à assurer la transmission d’une mémoire de ses activités selon les axes qu’il a définis.

POSITIONNEMENT DE L’ARCHIVISTE CONTRACTUEL(LE)
Sous l’autorité de la Directrice déléguée et sous la responsabilité de l’Administratrice du Musée de la danse.

MISSIONS DU POSTE
L’archiviste contractuel(le) sera chargé(e) des missions suivantes : Procéder à la collecte, au traitement et enfin au transfert en donation des ensembles documentaires définis par le Musée de la danse selon les cas aux Archives de Rennes, à Boris Charmatz voire au Centre national de la danse.

Pour les archives papier et électroniques destinées à être données aux Archives de Rennes : – Mettre à jour le tableau de gestion existant pour les archives papier et électroniques ; – En collaboration avec les salariés du Musée de la danse et conformément au tableau de gestion, rationaliser l’organisation des documents électroniques (bureautique, photographies, documents audiovisuels, applications, messagerie) : o Établir la démarche : méthodologie, calendrier de travail, outils d’organisation (plan de classement, règles de nommage, charte d’utilisation de l’arborescence) ; o Procéder à la mise en œuvre : classement des fichiers, repérage et traitement des doublons, nommage, droits d’accès, etc. ; o Procéder aux éliminations réglementaires : identifier les archives à éliminer, établir les bordereaux d’élimination et détruire les dossiers et fichiers ; o Identifier les archives éliminables à terme sur le serveur du Musée de la danse ; o Réaliser le don aux Archives de Rennes : identifier les archives historiques, établir un inventaire détaillé (en lien avec les archives électroniques) et préparer le transfert des données. – Selon les besoins des salariés du Musée de la danse et conformément au tableau de gestion, traiter les archives papier : o Récoler l’arriéré conservé dans les deux locaux (rue Saint Melaine et Rolland Doré) ;

o Procéder aux éliminations réglementaires : identifier les archives à éliminer, établir les bordereaux d’élimination et organiser matériellement les destructions ; o Identifier les archives éliminables à terme et élaborer un outil de suivi pour faciliter leur destruction à l’échéance de la DUA ; o Réaliser le don aux Archives de Rennes : identifier les archives historiques, établir un inventaire détaillé (en lien avec les archives papier) et organiser matériellement le transfert.
Pour les archives papier et électroniques et les supports physiques destinés à être données à l’artiste Boris Charmatz et/ou au Centre national de la danse : – En collaboration avec les salariés du Musée de la danse, procéder à la vérification des inventaires déjà existants en renommant le cas échéant les ensembles et unités documentaires concernés pour clarifier la structure et l’identification des archives et documents concernés ; – Préparer le transfert à l’artiste et/ou au Centre national de la danse des documents qui lui sont destinés.

ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL
L’archiviste bénéficiera de l’appui technique des Archives de Rennes et du Département patrimoine, audiovisuel et éditions du Centre national de la danse.

PROFIL ATTENDU – Titulaire d’un diplôme d’archivistique ; – Rigueur et autonomie, bonnes compétences organisationnelles et d’analyse ; – Qualités relationnelles ; – Maîtrise de l’informatique ; – Expérience dans des missions identiques souhaitée.

CARACTERISTIQUES DU CONTRAT – Contrat de droit privée à durée déterminée de 6 mois, entre juin et décembre 2018, à temps complet ; – Prise de poste entre le 4 et 15 juin 2018 ; – Rémunération : 1 800 € brut mensuelle, prime de précarité et indemnité de congés payés en sus, (soit environ équivalente à celle prévue dans la grille indiciaire d’Assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques de 1re classe à l’échelon 1).

CANDIDATURE
Merci de bien vouloir adresser votre candidature (CV + lettre de motivation) à l’attention de Mme Neuveut, Directrice déléguée, par mail à l’adresse de Mme Hervouin, assistante de direction : estellehervouin@museedeladanse.org

Date limite de candidature au plus tard le lundi 16 avril 2018. Les entretiens auront lieu le mardi 24 avril 2018.

Informations complémentaires auprès de Mme Neuveut, directrice déléguée ou Mme Baron administratrice du Musée de la Danse (02 99 63 72 94).