XIVe journée d’archivistique d’Angers

Archives et valorisation culturelle : nouvelles pratiques, et après ?

Le colloque de Lyon intitulé L’action éducative et culturelle des archives s’était achevé en 2005 sur plusieurs constats et notamment sur la question de la transversalité. La collaboration entre plusieurs institutions culturelles permet un enrichissement des discours et des savoirfaire dans l’objectif d’élaborer une action de valorisation. Aujourd’hui, vers quels horizons s’oriente la valorisation dans les archives ? Quel visage peut-elle avoir dix ans après le colloque de Lyon ? C’est là tout l’enjeu de la journée d’étude organisée par les étudiants en archivistique d’Angers, en partenariat avec l’Association des étudiants et diplômés en archivistique d’Angers (AEDAA) et le laboratoire CERHIO (Centre d’études et de recherches historiques de l’Ouest, UMR CNRS 6258). Elle se tiendra à la maison de la recherche Germaine-Tillion, sur le campus de Belle-Beille (5bis boulevard Lavoisier), le 12 février 2016.
La journée d’étude s’attachera à analyser les nouvelles formes de valorisation des archives et à la reconsidérer dans ses fondements. Les approches partenariales ou transversales feront l’objet d’une attention particulière. Dans un premier temps, des expériences récentes, innovantes et enrichissantes, seront interrogées. La valorisation culturelle des archives ne peut se concevoir en dehors des attentes des publics, ce qui induit la nécessaire adaptation de la politique des services. Le second volet de cette journée s’articulera donc autour du point de vue des professionnels. On tentera enfin de mieux comprendre l’impact que les nouvelles technologies occuperont dans les probables futures actions de valorisation du document d’archives.

Inscriptions:  Formulaire en ligne à remplir

Programme des interventions du 12 février 2016.

 

JE_2016_affiche

Les suivre sur FacebookJE M2 Archives Angers et sur Twitter @jearchives2016

Laisser un commentaire