S’Informer – revue de presse 2008 (2e semestre)

Reconstitution et mise en ligne du Codex Sinaiticus – 01/09/08

Le Codex Sinaiticus, manuscrit complet du Nouveau Testament, a été rédigé, en onciales, voilà plus de 1 600 ans en grec. C’est l’Allemand Konstantin von Tischendorf qui le dénicha lors de ses visites au monastère orthodoxe Sainte-Catherine, sur le mont Sinaï en Egypte, entre 1844 et 1859. Sur les 400 pages recto-verso du codex, 43 sont conservées à la bibliothèque universitaire de Leipzig, dont von Tischendorf était originaire, les autres parchemins étant dispersés à la British Library de Londres, la Bibliothèque nationale russe de Saint-Petersbourg et au monastère Sainte-Catherine. Depuis mars 2005, ces 4 institutions, associées dans un programme de recherche interdisciplinaire autour de ce trésor biblique, oeuvrent pour sa conservation, sa numérisation et sa traduction. Le 24 juillet, plus de 100 pages du manuscrit étaient installées sur le Net : photos, transcriptions du texte en grec et même traductions en allemand et en anglais. Un « premier pas décisif », selon Leipzig, qui prévoit une reconstitution virtuelle et complète d’ici à juillet 2009. Une miraculeuse initiative à voir sur http://www.codex-sinaiticus.net/en/ .

Tribune sur la disparition de la DAF – 30/07/08
« L’Etat et ses archives : chronique d’une catastrophe annoncée » par Christine Martinez (présidente de l’AAF) et Sylvie Clair, (membre du conseil de l’AAF), L »Humanité

Colloque sur les archives orales 24-26 septembre à Montpellier : communiqué de presse – 05/09/08

Section des archivistes municipaux : laurence.perry@cus-strasbourg.net, tel : 03-88-43-67-08

Réaction de l’AAF suite à la publication de la nouvelle – 05/09/08

Vous avez publié, dans la Gazette du 11 août 2008, dans le cadre de votre série d’été « concours de nouvelles », un texte intitulé « l’archiviste ».
Ce texte se présente comme une œuvre de fiction, mettant en scène un improbable fonctionnaire auquel aucun des poncifs attribués à notre profession n’est épargné. Mais passons. Les directeurs généraux des services, qui s’occupent rarement personnellement de leurs archives, ont le droit, surtout sous le couvert de la fiction, d’imaginer les archivistes comme il leur  semble, et même de façon surannée. Gageons que l’auteur n’a guère eu l’occasion de rencontrer des membres de notre  profession, elle aurait du mal à faire coïncider ses fantasmes et la réalité. Là n’est toutefois pas l’essentiel. Il est dans la conclusion de la nouvelle où le maire (et sa démarche est présentée comme positive et facteur de progrès), décide de confier l’archivage de sa mairie à une société privée, nommément désignée. Or, renseignements pris, cette société existe bel et bien.
Du coup, cette nouvelle prend un parfum plutôt amer voire nauséabond et apparaît comme une publicité déguisée dénigrant le secteur public d’une profession afin de mettre en avant une société précise et à but évidemment lucratif.
L’association des archivistes français ne peut que réagir vivement à ce texte et nous vous demandons de bien vouloir publier le communiqué ci-dessous.

Le 3 septembre 2008
COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’AAF

L’Association des archivistes français réagit vivement à la publication de la nouvelle publiée le 11 août 2008 p. 70 de la Gazette, intitulée « l’archiviste ».
Ce texte, proposé comme une fiction, présente les archivistes municipaux de façon négative mais nous laissons à son auteur la responsabilité de ses fantasmes (bien éculés !) dans ce domaine.
Pour autant, nous ne pouvons en admettre la conclusion, qui affirme comme une solution idéale l’externalisation des archives et le recours à une société privée nommément désignée. Cette démarche s’apparente pour nous à une publicité déguisée, d’autant que la société citée existe bel et bien.
Elle nie les compétences de l’ensemble des archivistes publics œuvrant au sein des communes. Plus grave encore, elle témoigne d’une méconnaissance certaine des textes législatifs. En effet, la loi 2008-696 du 15 juillet 2008 réaffirme l’interdiction aux collectivités de recourir aux organismes privés pour la conservation externalisée de leurs dossiers définitifs, interdiction déjà présente dans les textes antérieurs (regroupés dans le code du patrimoine). Elle n’entrouvre la possibilité que dans des conditions strictes et précises quant aux sociétés prestataires (les sociétés devront être agréées par l’administration des archives) et quant à la nature des fonds confiés (archives non définitives).
L’externalisation des archives est un processus complexe, et ne peut certainement pas être considérée comme une solution systématique.

L’Association des archivistes français conseille à l’ensemble des lecteurs de la Gazette des Communes de consulter son site www.archivistes.org afin de mieux connaître les missions et les compétences des services publics d’archives. L’archiviste professionnel, au sein d’une commune, est un rouage indispensable pour un bon fonctionnement administratif. Il est compétent pour organiser la gestion quotidienne de l’information et des dossiers tout en étant capable de réfléchir au sein de son institution à leur conservation pérenne et à la mémoire qui sera transmise aux générations futures. Son expertise face aux enjeux de l’archivage électronique est primordiale.
KA

Les archives de l’immigration à Marseille en septembre – 05/09/08

http://www.bdic.fr/pdf/2008_journee_archives_immigration_programme.pdf

Visitez le nouveau site Internet des AD du Cantal – 07/09/08

sur http://www.archives.cantal.fr/

L’ethnologue aux prises avec les archives – 08/09/08

Sur le forum de la Direction des Archives de France, Eliane Carouge nous signale Le n° 32 (août 2008) de la revue en ligne Les Ateliers du LESC (Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative) a pour thème « L’ethnologue aux prises avec les archives ». Les archives sont envisagées ici tant sous aspect de la sauvegarde des archives des ethnologues et de leur réutilisation par leurs successeurs que sous celui de l’exploitation des archives en général comme matériau de l’ethnologie.
http://ateliers.revues.org/index.html

Découverte d’un manuscrit de Kérouac en français – 08/09/08

«  »Sur le chemin », un inédit de Jack Kerouac écrit en français », Le Monde, 8 septembre 2008

Un nouveau portail pour les archives de la Nasa – 08/09/08

« La Nasa rassemble ses archives en ligne », Digitalword.fr, 31 juillet 2008

L’ethnologue aux prises avec les archives – 08/09/08

Le n° 32 (août 2008) de la revue en ligne « Les Ateliers du LESC » (Laboratoire d’Ethnologie et de Sociologie Comparative) a pour thème « L’ethnologue aux prises avec les archives ». Les archives sont envisagées ici tant sous aspect de la sauvegarde des archives des ethnologues et de leur réutilisation par leurs successeurs que sous celui de l’exploitation des archives en général comme matériau de l’ethnologie.
Articles accessibles ici
Source : forum DAF (message d’Eliane Carouge).
SM

Mémoire du nucléaire – 09/09/08

« Se souvenir des déchets nucléaires », Le Monde, 6 septembre 2008
« Comment conserver la mémoire des déchets nucléaires ? », Novethic.fr, 1er septembre 2008

Google : durée de conservation des données personnelles réduite – 10/09/08

« Google réduit de moitié la durée de stockage des données personnelles, Le Nouvel Observateur, 9 septembre 2008

Retour sur la loi sur les archives – 10/09/08

« La réforme des archives : une occasion manquée », Actualités Juridiques – Droit administratif (A.J.D.A.), n°29/2008, p. 1597-1604

La DAF propose un panorama de presse – 10/09/08

La Direction des archives de France propose sur son site Internet un panorama de presse chaque semaine.
Semaine du 23 au 29 août
Semaine du 30 août au 5 septembre

Mise en ligne du site Internet des AD du Nord – 14/09/08

Le site sera consultable sur http://www.archivesdepartementales.cg59.fr/

Découverte d’un manuscrit de Beethoven – 15/09/08

« Berlin: découverte probable du manuscrit autographe de la dernière étude pour piano de Beethoven (1826 », Classiquenews.com 11 septembre 2008

CICR d’Arolsen : les archives numérisées bientôt consultables – 15/09/08

« Shoah : les archives du SIR s’ouvrent à la recherche historique », Le Monde, blog de Frédéric Joli, porte-parole du CICR en France, 15 septembre 2008

Tchécoslovaquie : exposition en hommages aux résistants antifascistes – 15/09/08

« Une exposition inaugurée à Ústí nad Labem rend hommage aux antifascistes allemands de Sudètes », Radio Prague, 15 septembre 2008

AD de l’Eure : un agent détourne des fonds – 19/09/08

« Eure: un fonctionnaire interpellé pour avoir détourné plus de 300.000 euros », Le Nouvel Observateu, 5 septembre 2008

Les archives sonores des AD de Mayotte – 19/09/08

« A Mayotte, le vent n’emportera pas les paroles », Archimag, septembre 2008,

L’archivage électronique en milieu hospitalier – 19/09/08

En mai 2008, la FEDISA a diffusé son livre blanc sur L’archivage électronique en mileu hospitalier rédigé par Isabelle RENARD et Jean-Marc RIETSCh.
Pour le consulter.
Vous trouverez également sur ce site:
Livre blanc de l’archivage électronique adapté au droit monégasque
L’archivage électronique à l’usage du dirigeant
Protection du patrimoine informationnel

Le centre d’archives de l’armement de Châtellerault – 22/09/08

« L’armement archivé se visite », La Nouvelle République du Centre, 20 septembre 2008

LA fondation Gabriel-Péri au service de la mémoire du PCF – 24/09/08

« La Fondation Gabriel-Péri : de l’analyse à la confrontation », L’Humanité, 23 septembre 2008

Lettre d’information de la CADA de septembre 2008 – 24/09/08

La lettre vient de paraître sur le site de la CADA : à consulter ici
SM

Un nouveau site internet pour les AD de Seine-et-Marne – 24/09/08

« Les archives départementales en ligne dès mercredi », Le Parisien, 22 septembre 2008

Archives constitutionnelles de la Ve République – Vol 1 – 30/09/08

Archives constitutionnelles de la Ve République – Vol 1, Didier MAUS
Des documents inédits sur les premiers pas de la Constitution de 1958, publiés sous l’autorité de la Commission des archives constitutionnelles de la Ve République

Le volume 1, couvre la période allant du 4 octobre au 30 novembre 1958. Les soixante dossiers retracent l’élaboration des dispositions aussi fondamentales que celles concernant l’organisation des premières élections législatives et présidentielle, en métropole, en Algérie et outre-mer, le fonctionnement et le rôle de l’Assemblée nationale et du Sénat ou la mise en place du nouveau Conseil constitutionnel. La variété des documents présentés, brouillons et projets des ordonnances et décrets ; projets, notes et débats du Conseil d’État ; échanges de lettres ; propositions, observations et commentaires ; circulaires ; comptes rendus ; communiqués ou déclarations de candidature, rendent compte de façon vivante de l’intense activité constitutionnelle – et donc politique – qui a existé pendant les premières semaines de la mise en place de la nouvelle Constitution. Des titres rédactionnels, des notes en bas de page, des index (par noms, par articles de la Constitution, thématique), une table des documents ainsi que le texte de la Constitution en vigueur permettent de retrouver aisément les documents publiés et les sujets abordés. Publiés à l’occasion du cinquantenaire de la Constitution du 4 octobre 1958, ces deux premiers volumes constituent une source exceptionnelle pour la connaissance de la mémoire de la République.

Année d’édition : 2008
Réf. : 9782110069436
894 pages, 16,7×24,7 cm
ISBN : 978-2-11-006943-6

Les manuscrits de Julien Gracq partagés entre la BNF et la BM d’Angers – 30/09/08

« Vente de ses objets personnels : Julien Gracq avait tout planifié », Presse Océan, 30 septembre 2008

Les Archives départementales de Seine-et-Marne mettent en ligne leur site Internet – 30/09/08

Les Archives départementales de Seine-et-Marne viennent de mettre en ligne leur site Internet à l’adresse http://archives.seine-et-marne.fr

A la rubrique « Archives en lignes », ce sont plus de 4 millions de pages d’état-civil, mais aussi une collection de 16 000 cartes postales, et 500 plans d’intendance (XVIIIe siècle), qui sont désormais accessibles.
Des guides de recherche et un état des fonds permettent de s’orienter, de même que la consultation de la base de données BRIARD [Base Régionale Informatisée des Archives pour la Recherche Documentaire].
Fiches et dossiers historiques multimédia mettant en valeur les documents conservés aux Archives départementales (rubrique « Histoire 77 ») viennent compléter ce nouveau site, de même que des contenus spécifiquement dédiés aux enseignants et étudiants, aux communes et aux associations patrimoniales.

Source : communiqué d’Isabelle Rambaud sur le forum AAF

KA

Projet du budget du Ministère de la Culture – 30/09/08

Communiqué de presse :
En 2009, avec un total de 2,821 milliards d’euros (y compris ressources extra-budgétaires), le budget de la Mission Culture avant transferts augmentera de 2,6% par rapport à la loi de finances initiale pour 2008 (2,750 milliards d’euros hors réserve parlementaire). Pour mémoire, le budget 2008 avait progressé de 0,5% à périmètre constant 2007.
L’importance des politiques mises en œuvre par le ministère de la culture et de la communication se traduit en effet, au-delà des crédits budgétaires de la mission « Culture », qui augmente de 36 M€, par la mobilisation de ressources extra-budgétaires à hauteur de 35 ME en 2009. Ce budget – c’est une nouveauté – traduira un véritable équilibre entre la progression du programme Patrimoines et celle du programme Création, les deux piliers historiques de la politique culturelle française.
Hors dépenses de personnel : le budget du programme Patrimoines atteindra 995,2 ME, en progression de 21 ME, soit +2,2% ; celui du programme Création s’élèvera à 762,2 ME, en progression de 23 ME, dont 15 ME pour le spectacle vivant ; l’accroissement du programme sera ainsi de + 3,1% ; le programme Transmission des savoirs sera, quant à lui, consolidé à hauteur de 465 ME.
Par ailleurs, le budget de la recherche culturelle augmentera de 2,5% pour atteindre près de 124 M€ hors dépenses de personnel.
Enfin, les dépenses de personnel du ministère progresseront, hors charges de pensions, de 2,3%.
Le budget de l’audiovisuel public sera alimenté par des ressources publiques en augmentation de 3,7%, ce qui permettra à l’Etat de respecter l’ensemble des contrats d’objectifs et de moyens (INA, France Télévisions, Arte France ainsi que Radio France) ; à cette augmentation s’ajouteront 450 M€ pour la compensation de la suppression de la publicité sur les chaînes publiques, conformément aux préconisations de la commission Copé, validées par le Président de la République.
Le budget des aides à la presse sera consolidé au niveau historique atteint en 2008 (284,5 ME), ce qui permettra d’aborder les Etats généraux dans de bonnes conditions.
Enfin, le soutien à l’industrie cinématographique et audiovisuelle progressera de 2,3%, pour atteindre plus de 540 ME.
Ce budget présentent plusieurs particularités.
– Il est marqué par un rééquilibrage en faveur des territoires
Le soutien aux territoires se traduira par une augmentation des moyens des directions régionales des affaires culturelles, qui, qu’au terme de la révision générale des politiques publiques, font partie des huit grandes directions de l’Etat en région.
Les crédits des DRAC progresseront ainsi de 3,3% en 2009, en fonctionnement et en investissement, ce qui leur permettra de renforcer leur action dans plusieurs secteurs : les monuments historiques (+10,4%), les musées (+8,8%), le spectacle vivant (+3,5%), les arts plastiques (+1,7%) et la démocratisation de la culture (+6,6%).
Ce rééquilibrage est en cohérence, pour ce qui concerne le secteur du spectacle vivant, avec la démarche portée par les Entretiens de Valois, et d’une manière plus générale avec le dialogue développé dans le cadre du Conseil des collectivités territoriales pour le développement culturel.
– Il autorise la poursuite des grands projets
A côté du nouveau Centre des archives nationales de Pierrefitte et de la Philharmonie de Paris, l’accent sera mis sur le musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM) à Marseille, qui vient d’être choisie pour être, en 2013, Capitale européenne de la culture. Dès 2008, ce projet bénéficiera de 5 M€. En 2009, les crédits nécessaires à la rénovation du fort Saint-Jean et à la réalisation du nouveau bâtiment de Rudy Ricciotti seront mobilisés à hauteur de 9,0 M€ en AE et 6,4 M€ en CP.

Enfin, la décision a été prise de présenter au Palais de Tokyo les artistes français confirmés, qui sont insuffisamment exposés aujourd’hui. Ce projet, qui sera porté par un organisme rattaché au Centre Georges Pompidou, à l’instar de la BPI ou de l’IRCAM, fonctionnera en parfaite complémentarité avec le Site de création contemporaine.
– Il prépare le basculement vers la télévision tout numérique
Le passage à la télévision tout numérique, prévu pour le 30 novembre 2011, est un défi pour les prochaines années, qui concerne tous les Français. Dans trois ans, tous nos concitoyens bénéficieront de 18 chaînes nationales gratuites, soit trois fois plus que ce que permet aujourd’hui la voie hertzienne terrestre. Ce basculement permettra également de dégager des fréquences radioélectriques pour de nouveaux services audiovisuels (télévision en haute définition, télévision mobile personnelle, radio numérique…) ou de communications électroniques.
Le gouvernement met tout en œuvre pour que le passage au numérique se fasse pour tous dans de bonnes conditions. Des moyens importants seront donc alloués – 15 ME télévision en 2009, 72 ME en 2010, 131 M€ en 2011- pour financer une campagne nationale d’information et un fonds d’aide au bénéfice des foyers les plus modestes. Ces crédits permettront également de financer, avec l’aide des chaînes de télévision historiques, l’ensemble des opérations, notamment de communication et d’accompagnement que prendra en charge le Groupement d’intérêt public « France télé numérique ». Le budget dont le ministère de la culture et de la communication disposera en 2009 lui permettra d’être fidèle à ses grandes missions historiques et de répondre aux nouveaux défis. C’est un budget d’action et de réforme.

Vous pouvez également consulter le dossier de presse et le discours de la ministre surhttp://www.culture.gouv.fr/culture/actualites/index.htm

KA

BN du Maroc : une plate-forme de numérisation et de consultation des manuscrits – 30/09/08

« Signature à Rabat d’un protocole d’accord sur la numérisation des archives et manuscrits du Maroc », Biladi, 26 septembre 2008

Laisser un commentaire