CHEF DE PROJET UTILISATEURS (Annecy) – H/F

Date de publication : 02/07/2020

URL de publication : https://recrutement.altays-progiciels.com/conseil-departemental-de-la-haute-savoie/fr/offres/chef-de-projet-utilisateurs-hf-2097405.html et réseau interne de l’Aedaa

Le Département de la Haute-Savoie recrute pour ses Archives départementales un chef de projet utilisateurs au sein de l’équipe collecte-classement, avec pour mission principale l’administration des logiciels métier et du site Internet des Archives départementales en lien avec le service informatique et l’ensemble de l’équipe des Archives.

Vous trouverez ci-dessous le profil de poste détaillé.

Nous invitons les personnes intéressées à contacter la directrice adjointe des Archives Départementales de Haute Savoie, Olga Ponchet, cheffe du service collecte-classement, au 04 50 33 20 80 pour toute question, puis à postuler en ligne à l’adresse suivante avant le 29 juillet 2020.

Présentation de la collectivité

Collectivité de 3 000 agents exerçant plus de 120 métiers, le Département de la Haute-Savoie est l’un des plus gros employeurs de son territoire. Il déploie ses politiques et actions au bénéfice des 800 000 Haut-Savoyards en s’appuyant sur un budget d’environ un milliard d’euros.

Vous êtes intégré au sein de l’équipe collecte-classement.

Description du poste

Au quotidien voici les missions sur lesquelles vous interviendrez : 

  • Vous gérez, alimentez et contribuez à développer le site internet des Archives départementales ;
  • Vous êtes chef de projet pour la mise en œuvre du nouveau site Internet ;
  • Vous assurez la coordination, analysez les besoins en vue du développement ;
  • Vous contribuez aux côtés de la DSI à définir et à réaliser la procédure de mise en ligne des documents numérisés ;
  • Vous assurez le suivi des logiciels spécifiques (Arkhéïa, Ligéo diffusion, Cadic, As@lae);
  • Vous êtes chef de projet dans la mise en place du nouveau logiciel métier de gestion des archives ;
  • Vous organisez des formations internes et rédigez des procédures liées à l’utilisation de ces outils.

Profil recherché

Pour réussir sur ce poste vous disposez nécessairement de ces savoir-faire justifiés par une expérience : 

  • Formation supérieure en systèmes informatiques ou d’archiviste avec spécialisation (Bac + 2) en informatique.
  • Informatique : logiciels archivistiques ; format XML ; génération de scripts en PHP ; requêtes en SQL.
  • Web : outils de construction (CMS) ; statistiques.
  • Notions d’archivistique : DTD EAD et EAC.

Vos savoir-être sont le / la : Méthode,  esprit de synthèse, pédagogie.

Ce poste nécessite des conditions d’exercice particulières dont vous devez tenir compte : 

  • Résidence administrative : Annecy, 37 bis avenue de la Plaine.
  • Temps de travail : 39 heures par semaine 
  • Conditions de rémunération : traitement indiciaire + régime indemnitaire lié au grade + prime annuelle équivalant à un traitement mensuel brut.

Si vous vous reconnaissez dans ce poste, le Département attend votre candidature avant le 29 juillet 2020 !

Archiviste itinérant pour le centre de gestion de la Haute-Savoie

URL : https://www.emploi-territorial.fr/details_offre/asISb…V21HU,,,

Date de publication : 30/06/2020

Synthèse de l’offre

Employeur :
CTRE DEP GESTION FONCTION PUB TERRITOR
55 rue du val vert
74600 Seynod Population de 40000 à 150000 habitants Département de travail : Haute-Savoie Poste à pourvoir le : 01/08/2020 Date limite de candidature : 30/07/2020 Type de l’emploi : Emploi permanent Nombre de postes : 1

Détails de l’offre

Famille de métier : Etablissements et services patrimoniaux Grade(s) recherché(s) : Attaché de conservation du patrimoine Métier(s) : Archiviste Descriptif de l’emploi : Assurer le classement des archives communales Missions : Interventions en collectivités et établissements publics du département pour :
– Tri, classement, élaboration des instruments de recherche et de tableaux de gestion, gestion des éliminations, réalisation et mise à jour de plan de classement des archives courantes, gestion des locaux et conseil en organisation de l’espace, formation, conseil et sensibilisation aux archives, valorisations culturelles ponctuelles.
– Établissements de diagnostics : visites sur place pour estimation du temps de traitements des archives et conseil,
– Partage d’expériences entre collègues, travail en collaboration avec le secrétariat du service, le CDG74 et les archives départementales au cours de réunions régulières.



Profils demandés : Etre titulaire d’un diplôme spécialisé dans les métiers de l’archivage : DESS ou Master techniques archivistiques appréciés.
Première expérience en classement de fonds d’archives de collectivités territoriales souhaitée.
Intérêt pour l’environnement numérique et ses enjeux,
Qualités relationnelles,
Autonomie,
Sens de l’organisation, Rigueur,
Capacités d’adaptation.
Temps de travail : Non complet, 21h00 hebdomadaire

Contact

Téléphone collectivité : 04 50 51 98 50 Adresse e-mail : rh@cdg74.fr Informations complémentaires : AVANTAGE(S) LIE(S) AU POSTE
Régime indemnitaire, 13ème mois, CNAS, tickets restaurant, Amicale du personnel’

Chargé(e) de suivi en confiance numérique pour le PTN – Archiviste expert(e) – MJ-SEM

URL : https://www.place-emploi-public.gouv.fr/offre-emploi/chargee-de-suivi-en-confiance-numerique-pour-le-ptn—archiviste-experte—mj-sem—-reference-2020-419593

Date de publication : 30/06/2020

Description du poste

Descriptif de l’employeur

I – Missions et organisation du département des archives, de la documentation et du patrimoine :

Le secrétariat général du ministère de la justice assure une mission générale de coordination et de soutien des services du ministère. Il exerce les fonctions prévues par le décret n° 2014-834 du 24 juillet 2014 relatif aux secrétaires généraux des ministères.

Rattaché au service de l’expertise et de la modernisation du secrétariat général (SEM), le département des archives, de la documentation et du patrimoine (DADP) définit, en liaison avec les directions et sous le contrôle scientifique et technique de l’administration des archives, la politique ministérielle en matière d’archives.

Il exerce une mission générale d’expertise auprès de l’ensemble des services du ministère ainsi que des juridictions et des opérateurs qui en relèvent. A ce titre, il apporte son expertise et son soutien aux directions et services du ministère, aux juridictions et aux opérateurs en matière de collecte, de conservation et de communication de leurs archives, quel qu’en soit le support. Il participe à la définition des règles de sélection et de versement des documents et données aux services publics d’archives.

En lien avec les services concernés de l’administration centrale du ministère et de ses opérateurs, il assure la définition du cycle de vie des documents et des données et le contrôle de leur élimination.

Il assure la gestion des archives intermédiaires des services de l’administration centrale du ministère. Participant au Plan de Transformation Numérique (PTN) du ministère de la justice, il apporte son expertise aux directions et services du ministère afin d’assurer la préservation de l’intégrité et la pérennisation des données des applications informatiques du ministère. Il assure la gestion de la plate-forme d’archivage électronique du ministère ainsi que celle du coffre-fort numérique du ministère.  Il prend en charge la collecte et la communication des archives de l’administration centrale du ministère, notamment l’instruction des demandes de consultation par dérogation aux délais de communicabilité des archives publiques.

Il conseille les services de l’administration centrale du ministère pour l’acquisition de leur documentation ; il gère les acquisitions d’ouvrages et périodiques et souscrit les abonnements pour le compte de la Chancellerie ; il collecte les rapports produits par le ministère et gère la bibliothèque. Il assure la collecte des circulaires et publie le Bulletin officiel. Il conduit des actions de valorisation des services documentaires.

Plus, voir fiche de poste.

Descriptif du poste


CONTEXTE : dans le cadre de son PTN, le ministère de la Justice dématérialise ses procédures (civiles, pénales et administratives) et déploie des outils de GED, de coffre-fort numérique (CFN), de signature électronique et de numérisation. En conséquence, après une étude de cadrage sur l’archivage électronique pour recueillir les besoins des services du ministère, le DADP a lancé le PROJ@E (Programme de la justice pour l’archivage électronique) à partir de 2016. Il s’agit avant tout de concevoir un système d’archivage électronique (SAE) pour garantir dans le temps la valeur probante et la lisibilité des documents produits par les juridictions et les services du ministère de la justice. Brique indispensable du PTN, ce SAE est dénommé Axone. Il s’agit également d’améliorer les procédures permettant de prendre en compte les enjeux de l’archivage dans la conception et la maintenance des systèmes d’information du ministère de la justice.
L’équipe-projet du PROJ@E est dirigée par une cheffe de projet et placée sous l’autorité du chef du DADP. Ses membres travaillent en étroite collaboration avec le service du numérique (SNUM) du secrétariat général, qui assure la maîtrise d’œuvre du projet de SAE, ainsi qu’avec l’ensemble des directions du ministère impliquées dans le PTN. L’équipe-projet PROJ@E assure le lien avec les autres projets d’archivage électronique à l’interministériel, notamment la MAC du projet VITAM, sous le contrôle du Service interministériel des Archives de France (SIAF) ainsi qu’avec le projet ADAMANT  (Administration Des Archives et de leurs Métadonnées aux Archives Nationales dans le Temps), système d’archivage électronique des Archives nationales. En 2018, le DADP a obtenu la maîtrise d’ouvrage de la brique de confiance numérique Scorpion, qui propose des services d’horodatage, cachet serveur, vérification de signature et coffre-fort numérique, autres fonctions importantes pour la confiance dans la dématérialisation induite par le PTN.

DESCRIPTIF du poste : Au sein de la mission des archives électronique (MAE), maîtrise d’ouvrage du PROJ@E, et sous l’autorité de la cheffe de projet, le chargé de suivi accompagne les directions pour organiser les données et documents électroniques dans le cadre du PTN afin de structurer les flux d’archivage vers le Axone ou ADAMANT, en s’appuyant sur des échanges avec les projets de dématérialisation et de décommissionnement d’applications du ministère.
Dans le cadre du projet, ses missions consistent à :
Définir le cycle de vie des données et documents des applications touchées par le PTN à raccorder à Axone à partir des instructions de tri nationales et tableaux de conservation en vigueur. Dans ce cadre, l’expert.e peut être amené.e à rédiger des textes réglementaires pour faire évoluer le droit en vigueur, en lien avec le SIAF. Ce travail peut amener à mobiliser des connaissances juridiques générales.

Plus, voir fiche de poste.

Profil recherché

·         Connaissance de l’archivistique, notamment :

Traitement des données et documents numériques (outils, techniques, normes et standards de conservation des informations numériques).
Contexte réglementaire de la gestion des archives publiques (code du patrimoine, instructions de tri).
Structuration de l’information numérique (métadonnées descriptives et techniques, standard d’échange (type SEDA)).
·         Connaissance du droit de la dématérialisation, de la protection des données à caractère personnel et de la sécurité des systèmes d’information dans l’administration publique.

·         Connaissance des principes de confiance électronique : horodatage, signature électronique et cachet serveur, coffre-fort électronique.

·         Connaissance des institutions publiques et de leur histoire et intérêt pour le fonctionnement des juridictions et des institutions judiciaires.

·         Connaissance des outils bureautiques (excel et / ou calc).

·         Capacité à travailler en mode projet et en équipe.

·         Capacité à travailler en autonomie et à rendre compte à sa hiérarchie.

·         Compétences rédactionnelles : organisation de l’information, esprit d’analyse et de synthèse.

·         Écoute et sens relationnel.

Information complémentaires

Renseignements et candidatures :

Antoine Meissonnier – Chef du département

antoine.meissonnier@justice.gouv.fr

Déborah Quirant-Pidet – Cheffe de projet
Deborah.Quirant-Pidet@justice.gouv.fr

Seules les candidatures envoyées aux adresses indiquées seront examinées.

Nature de l’emploi

  • Emploi ouvert aux contractuels

Chargé de suivi en confiance numérique – Archiviste expert – MJ – SEM –

URL : https://www.place-emploi-public.gouv.fr/offre-emploi/charge-de-suivi-en-confiance-numerique—archiviste-expert—mj—sem—reference-2020-419601

Date de publication : 30/06/2020

Description du poste

Descriptif de l’employeur

I – Missions et organisation du département des archives, de la documentation et du patrimoine :
Le secrétariat général du ministère de la justice assure une mission générale de coordination et de soutien des services du ministère. Il exerce les fonctions prévues par le décret n° 2014-834 du 24 juillet 2014 relatif aux secrétaires généraux des ministères.

Rattaché au service de l’expertise et de la modernisation du secrétariat général (SEM), le département des archives, de la documentation et du patrimoine (DADP) définit, en liaison avec les directions et sous le contrôle scientifique et technique de l’administration des archives, la politique ministérielle en matière d’archives.

Il exerce une mission générale d’expertise auprès de l’ensemble des services du ministère ainsi que des juridictions et des opérateurs qui en relèvent. A ce titre, il apporte son expertise et son soutien aux directions et services du ministère, aux juridictions et aux opérateurs en matière de collecte, de conservation et de communication de leurs archives, quel qu’en soit le support. Il participe à la définition des règles de sélection et de versement des documents et données aux services publics d’archives.

En lien avec les services concernés de l’administration centrale du ministère et de ses opérateurs, il assure la définition du cycle de vie des documents et des données et le contrôle de leur élimination.

. Il assure la gestion des archives intermédiaires des services de l’administration centrale du ministère. Participant au Plan de Transformation Numérique (PTN) du ministère de la justice, il apporte son expertise aux directions et services du ministère afin d’assurer la préservation de l’intégrité et la pérennisation des données des applications informatiques du ministère. Il assure la gestion de la plate-forme d’archivage électronique du ministère ainsi que celle du coffre-fort numérique du ministère.  Il prend en charge la collecte et la communication des archives de l’administration centrale du ministère, notamment l’instruction des demandes de consultation par dérogation aux délais de communicabilité des archives publiques.

Il conseille les services de l’administration centrale du ministère pour l’acquisition de leur documentation ; il gère les acquisitions d’ouvrages et périodiques et souscrit les abonnements pour le compte de la Chancellerie ; il collecte les rapports produits par le ministère et gère la bibliothèque. Il assure la collecte des circulaires et publie le Bulletin officiel. Il conduit des actions de valorisation des services documentaires.

Plus, voir Fiche de poste.

Descriptif du poste

CONTEXTE : dans le cadre de son PTN, le ministère de la Justice dématérialise ses procédures (civiles, pénales et administratives) et déploie des outils de GED, de coffre-fort numérique (CFN), de signature électronique et de numérisation. En conséquence, après une étude de cadrage sur l’archivage électronique pour recueillir les besoins des services du ministère, le DADP a lancé le PROJ@E (Programme de la justice pour l’archivage électronique) à partir de 2016. Il s’agit avant tout de concevoir un système d’archivage électronique (SAE) pour garantir dans le temps la valeur probante et la lisibilité des documents produits par les juridictions et les services du ministère de la justice. Brique indispensable du PTN, ce SAE est dénommé Axone. Il s’agit également d’améliorer les procédures permettant de prendre en compte les enjeux de l’archivage dans la conception et la maintenance des systèmes d’information du ministère de la justice.
L’équipe-projet du PROJ@E est dirigée par une cheffe de projet et placée sous l’autorité du chef du DADP. Ses membres travaillent en étroite collaboration avec le service du numérique (SNUM) du secrétariat général, qui assure la maîtrise d’œuvre du projet de SAE, ainsi qu’avec l’ensemble des directions du ministère impliquées dans le PTN. L’équipe-projet PROJ@E assure le lien avec les autres projets d’archivage électronique à l’interministériel, notamment la MAC du projet VITAM, sous le contrôle du Service interministériel des Archives de France (SIAF) ainsi qu’avec le projet ADAMANT  (Administration Des Archives et de leurs Métadonnées aux Archives Nationales dans le Temps), système d’archivage électronique des Archives nationales. En 2018, le DADP a obtenu la maîtrise d’ouvrage de la brique de confiance numérique Scorpion, qui propose des services d’horodatage, cachet serveur, vérification de signature et coffre-fort numérique, autres fonctions importantes pour la confiance dans la dématérialisation induite par le PTN.

Au sein de la mission des archives électronique (MAE), maîtrise d’ouvrage du PROJ@E, et sous l’autorité de la cheffe de projet, le chargé de suivi en confiance numérique accompagne les directions pour organiser les données et documents électroniques dans le cadre du PTN afin de structurer les flux d’archivage vers le SAE ou le CFN, en s’appuyant sur des échanges avec les nouveaux projets de dématérialisation du ministère.
Dans le cadre du projet, ses missions consistent à :
·         Organiser la structuration des données et documents au sein d’Axone par la construction des arbres de positionnement, plans de classement et référentiels associés (conservation et définition des habilitations), dans le respect des exigences VITAM.
·         Assurer la maîtrise d’ouvrage de Scorpion en accord avec les instructions d’archivage, les politiques de signature et cachet serveur et de gestion de la preuve numérique du ministère nécessaire à la bonne mise en œuvre du PTN.

Plus, voir Fiche de poste.

Profil recherché

III – Compétences requises

·         Connaissance de l’archivistique, notamment :

Traitement des données et documents numériques (outils, techniques, normes et standards de conservation des informations numériques).
Contexte réglementaire de la gestion des archives publiques (code du patrimoine, instructions de tri).
Structuration de l’information numérique (métadonnées descriptives et techniques, arbre de positionnement et plan de classement, standard d’échange (type SEDA)).
Structuration et paramétrages métiers de la brique interministérielle VITAM.
·         Connaissance du droit de la dématérialisation, de la protection des données à caractère personnel et de la sécurité des systèmes d’information dans l’administration publique.

·         Connaissance des principes de confiance électronique : horodatage, signature électronique et cachet serveur, coffre-fort électronique.

·         Connaissance des institutions publiques et de leur histoire et intérêt pour le fonctionnement des juridictions et des institutions judiciaires.

·         Connaissance des outils bureautiques (excel et / ou calc).

·         Capacité à travailler en mode projet et en équipe.

·         Capacité à travailler en autonomie et à rendre compte à sa hiérarchie.

·         Compétences rédactionnelles : organisation de l’information, esprit d’analyse et de synthèse.

·         Écoute et sens relationnel.

Information complémentaires

Renseignements et candidatures :

Antoine Meissonnier – Chef du département

antoine.meissonnier@justice.gouv.fr

Déborah Quirant-Pidet – Cheffe de projet

Deborah.Quirant-Pidet@justice.gouv.fr
 

Seules les candidatures envoyées aux adresses indiquées seront examinées.

Nature de l’emploi

  • Emploi ouvert aux contractuels

Assistant de conservation – Corrèze (19) – CDI

Date de publication : 19 juin 2020

URL de l’offre : https://www.place-emploi-public.gouv.fr/offre-emploi/assistant-de-conservation-reference-O019200600047038

Descriptif du poste

Agent sous l’autorité du Chef de Service Mémoire et Archives.

Conditions particulières d’exercice

– Traitement des archives administratives de la ville et de l’agglomération (tri, classement, éliminations, constitution de base de données) ;
– Sensibilisation des services à l’archivage : rédaction de tableaux de gestion, aide et suivi des procédures réglementaires de versement et de destruction d’archives ;
– Conseil aux services versants en matière d’archivage sur tous supports (papier et numérique) et mise en uvre d’une démarche de Records management ;
– Mise en place et suivi de l’archivage électronique en lien avec la Direction des Usages numériques, veille réglementaire et documentaire sur le sujet ;
– Formation, conseil et assistance aux utilisateurs de l’archivage électronique, préparation et contrôle des versements d’archives numériques ;
– Suivi des projets de dématérialisation des services ;
– Suivi des numérisations (contrôle, formation du personnel, relation avec le prestataire pour les opérations réalisées en externe, intégration au site Internet) ;
– Permanences en salle de recherche : accueil, renseignement et orientation des lecteurs, (une à deux fois par semaine) ; recherches administratives et historiques ;
– Participation aux projets d’expositions, de publications et d’accueil de scolaires, ainsi qu’à des événements ponctuels (Journées du Patrimoine, Foire du Livre, etc.).

Profil recherché

Formation supérieure en archivistique ou expérience significative dans un service d’archives ;

SAVOIRS :
– Maîtrise des règles et des normes archivistiques : techniques de traitement des fonds, règles de gestion et de communication des archives, normes de description archivistique, procédures réglementaires et normatives (ISAD(G) et ISAAR), notions en record management ;
– Connaissance et pratique d’au moins un progiciel de gestion d’archives ;
– Intérêt pour les techniques liées à l’archivage électronique – normes (NF Z42-013, ISO 15489), modèles (Moreq et OAIS), langages (XML et HTML principalement), standards (SEDA) ;
– Connaissance du fonctionnement des collectivités territoriales.

SAVOIR FAIRE
– Capacités d’analyse et de synthèse ;
– Savoir planifier et organiser son travail.

SAVOIR ETRE
– Discrétion et confidentialité ;
– Rigueur, méthodologie, pédagogie ;
– Autonomie et dynamisme ;
– Capacité à travailler en équipe.

Information complémentaires

Merci de bien vouloir adresser votre candidature
(Lettre de motivation + CV) par courrier en précisant l’intitulé du poste à :

Monsieur Frédéric SOULIER,
Président de la Communauté d’Agglomération de Brive
9, avenue Léo Lagrange – 19100 BRIVE

ou par mail : drh@agglodebrive.fr

Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez contacter Monsieur Thierry PRADEL, Chef du Service Mémoire et Archives au 05 55 18 18 50.

Les entretiens de recrutement se dérouleront dans le strict respect des mesures barrières (distanciation, port du masque, utilisation de gel hydroalcoolique).