Édito :

Aux urnes, diplômés !

Lors de l’assemblée générale du 27 novembre 1999, les adhérents de l’AEDAA ont modifié d’un commun accord l’élection des représentants des anciennes promotions (jusqu’alors, chacun d’elles en élisait deux). Cette situation qui semblait satisfaisante, engendrait en fait, au fil des ans, un accroissement du nombre des représentants et dans le même temps une sur-représentativité. En effet, l’expérience à montré que les diplômés ou « anciens » de la formation contactaient de moins en moins leurs délégués, et il apparaissait que ceux-ci ne représentaient quasiment plus personne. Certains se sentaient même inutiles, une réforme s’imposait donc…

L’assemblée générale a donc décidé que l’ensemble des membres de l’AEDAA sortis de l’université ne seront représentés, après qu’ils aient élus, que par deux de leurs pairs. Il fut rappelé que les représentants ont pour fonction principale de participer aux conseils d’administration (qui ont lieu deux fois par an) où ils font part des doléances de leurs camarades.

Nous lançons donc dans ce présent numéro un appel à candidatures. Les électeurs pourront envoyer leur bulletin de vote dès la parution du numéro suivant (qui communiquera la liste des candidats).

Bonne année à tous.

Richard RAVALET

DESS Archives 1999-2000

Sommaire

  • Sommaire, p. 1
  • Éditorial, p. 2
  • Annonces, p. 2
  • Mot de la présidente, p. 3
  • La sortie de rentrée et après ?, p. 4
  • Les services d’archives étrangers sur Internet, p. 5
  • Actualités, p. 6-12
  • Annonces, p. 12