Chargé.e de suivi du programme de Justice pour l’Archivage Electronique (Paris)

Date de l’offre : 27/07/2020

URL de l’offre :
https://www.place-emploi-public.gouv.fr/offre-emploi/chargee-de-suivi-du-programme-de-justice-pour-l-archivage-electronique-projae—mj—sg—sem—reference-2020-438112

Chargé(e) de suivi du programme de Justice pour l’Archivage Electronique (PROJAE) – MJ – SG – SEM

Réf. 2020-438112

Paris (75), France

Organisme de rattachement

SG – Secrétariat général

Versant

Fonction publique d’Etat

Catégorie

A

Poste à pourvoir le

01/09/2020

Quotité de temps de travail

Temps complet

Pièce(s) jointe(s)

Postuler

Informations générales

  • Domaine fonctionnel & emploiAdministration générale • RESPONSABLE DE LA COORDINATION ADMINISTRATIVE (FPE – FP2ADM01)
  • Date de publication27/07/2020
  • Date de fin de publication30/09/2020

Description du poste

Descriptif de l’employeur

I – Missions et organisation du département des archives, de la documentation et du patrimoine :
Le secrétariat général du ministère de la justice assure une mission générale de coordination et de soutien des services du ministère. Il exerce les fonctions prévues par le décret n° 2014-834 du 24 juillet 2014 relatif aux secrétaires généraux des ministères.

Rattaché au service de l’expertise et de la modernisation du secrétariat général (SEM), le département des archives, de la documentation et du patrimoine (DADP) définit, en liaison avec les directions et sous le contrôle scientifique et technique de l’administration des archives, la politique ministérielle en matière d’archives.

Il exerce une mission générale d’expertise auprès de l’ensemble des services du ministère ainsi que des juridictions et des opérateurs qui en relèvent. A ce titre, il apporte son expertise et son soutien aux directions et services du ministère, aux juridictions et aux opérateurs en matière de collecte, de conservation et de communication de leurs archives, quel qu’en soit le support. Il participe à la définition des règles de sélection et de versement des documents et données aux services publics d’archives.


En lien avec les services concernés de l’administration centrale du ministère et de ses opérateurs, il assure la définition du cycle de vie des documents et des données et le contrôle de leur élimination. Il assure la gestion des archives intermédiaires des services de l’administration centrale du ministère. Participant au Plan de Transformation Numérique (PTN) du ministère de la justice, il apporte son expertise aux directions et services du ministère afin d’assurer la préservation de l’intégrité et la pérennisation des données des applications informatiques du ministère. Il assure la gestion de la plate-forme d’archivage électronique du ministère ainsi que celle du coffre-fort numérique du ministère.  Il prend en charge la collecte et la communication des archives de l’administration centrale du ministère, notamment l’instruction des demandes de consultation par dérogation aux délais de communicabilité des archives publiques.

Il conseille les services de l’administration centrale du ministère pour l’acquisition de leur documentation ; il gère les acquisitions d’ouvrages et périodiques et souscrit les abonnements pour le compte de la Chancellerie ; il collecte les rapports produits par le ministère et gère la bibliothèque. Il assure la collecte des circulaires et publie le Bulletin officiel. Il conduit des actions de valorisation des services documentaires.

Il contribue à la mise en valeur du patrimoine et de l’histoire de la justice. 

Plus, voir fiche de poste.

Descriptif du poste

II – Description du poste

CONTEXTE : dans le cadre de son PTN, le ministère de la Justice dématérialise ses procédures (civiles, pénales et administratives) et déploie des outils de GED, de coffre-fort numérique (CFN), de signature électronique et de numérisation. En conséquence, après une étude de cadrage sur l’archivage électronique pour recueillir les besoins des services du ministère, le DADP a lancé le PROJ@E (Programme de la justice pour l’archivage électronique) à partir de 2016. Il s’agit avant tout de concevoir un système d’archivage électronique (SAE) pour garantir dans le temps la valeur probante et la lisibilité des documents produits par les juridictions et les services du ministère de la justice. Brique indispensable du PTN, ce SAE est dénommé Axone. Il s’agit également d’améliorer les procédures permettant de prendre en compte les enjeux de l’archivage dans la conception et la maintenance des systèmes d’information du ministère de la justice.
L’équipe-projet du PROJ@E est dirigée par une cheffe de projet et placée sous l’autorité du chef du DADP. Ses membres travaillent en étroite collaboration avec le service du numérique (SNUM) du secrétariat général, qui assure la maîtrise d’œuvre du projet de SAE, ainsi qu’avec l’ensemble des directions du ministère impliquées dans le PTN. L’équipe-projet PROJ@E assure le lien avec les autres projets d’archivage électronique à l’interministériel, notamment la MAC du projet VITAM, sous le contrôle du Service interministériel des Archives de France (SIAF) ainsi qu’avec le projet ADAMANT  (Administration Des Archives et de leurs Métadonnées aux Archives Nationales dans le Temps), système d’archivage électronique des Archives nationales. En 2018, le DADP a obtenu la maîtrise d’ouvrage de la brique de confiance numérique Scorpion, qui propose des services d’horodatage, cachet serveur, vérification de signature et coffre-fort numérique, autres fonctions importantes pour la confiance dans la dématérialisation induite par le PTN.

DESCRIPTIF du poste : Au sein de la mission des archives électronique (MAE), maîtrise d’ouvrage du PROJ@E, et sous l’autorité de la cheffe de projet, le chargé de suivi accompagne les directions pour organiser les données et documents électroniques dans le cadre du PTN afin de structurer les flux d’archivage vers le Axone ou ADAMANT, en s’appuyant sur des échanges avec les projets de dématérialisation et de décommissionnement d’applications du ministère.
Dans le cadre du projet, ses missions consistent à :
Définir le cycle de vie des données et documents des applications touchées par le PTN à raccorder à Axone à partir des instructions de tri nationales et tableaux de conservation en vigueur.
·         Évaluer la valeur des données et documents de chacun des processus sélectionnés pour déterminer les informations éligibles à l’archivage intermédiaire et définitif, notamment pour des applications en voie de décommissionnement.

Plus, voir fiche de poste.

Profil recherché

III – Compétences requises

·         Connaissance de l’archivistique, notamment :

Traitement des données et documents numériques (outils, techniques, normes et standards de conservation des informations numériques).
Contexte réglementaire de la gestion des archives publiques (code du patrimoine, instructions de tri).
Structuration de l’information numérique (métadonnées descriptives et techniques, standard d’échange (type SEDA)).
·         Connaissance du droit de la dématérialisation, de la protection des données à caractère personnel et de la sécurité des systèmes d’information dans l’administration publique.

·         Connaissance des principes de confiance électronique : horodatage, signature électronique et cachet serveur, coffre-fort électronique.

·         Connaissance des institutions publiques et de leur histoire et intérêt pour le fonctionnement des juridictions et des institutions judiciaires.

·         Connaissance des outils bureautiques (excel et / ou calc).

·         Capacité à travailler en mode projet et en équipe.

·         Capacité à travailler en autonomie et à rendre compte à sa hiérarchie.

·         Compétences rédactionnelles : organisation de l’information, esprit d’analyse et de synthèse.

·         Écoute et sens relationnel.

Information complémentaires

Renseignements et candidatures :

Antoine Meissonnier – Chef du département

antoine.meissonnier@justice.gouv.fr

Déborah Quirant-Pidet – Cheffe de projet

Deborah.Quirant-Pidet@justice.gouv.fr
 

Seules les candidatures envoyées aux adresses indiquées seront examinées.

Nature de l’emploi

  • Emploi ouvert aux contractuels

Archiviste catégorie C (Nantes)

Date de l’offre : 27/07/2020

URL de l’offre :
https://www.place-emploi-public.gouv.fr/offre-emploi/agent-charg-du-classement-d-archives-historiques-poste-reserve-aux-fonctionnaires-de-categorie-c-reference-2020-438211

Réf. 2020-438211

Organisme de rattachement

Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Employeur

Le Centre des archives diplomatiques de Nantes, sous l’autorité de la Direction des archives, conserve les archives rapatriées des services extérieurs du Département (ambassades, consulats, instituts et centres culturels français à l’étranger, représentations françaises auprès des organisations et commissions internationales) et les archives des protectorats français au Maroc et en Tunisie et du mandat en Syrie et au Liban, ainsi qu’une bibliothèque. Avec le Centre des archives diplomatiques de la Courneuve, il contribue au contrôle scientifique et technique, notamment auprès des services centraux implantés à Nantes dont il assure également l’archivage intermédiaire. Recevant les versements des services extérieurs du Département, il assure le traitement, la conservation, la communication au public et la valorisation des fonds d’archives définitives dont il est responsable. La permanence scientifique en salle de lecture, le suivi des services centraux à Nantes et la conduite de missions d’archives dans les postes sont des missions exercées conjointement par les cadres du Centre, tandis que les autres agents participent tous à la présidence de salle de lecture.

Versant

Fonction publique d’Etat

Catégorie

C

Poste à pourvoir le

01/09/2020

Quotité de temps de travail

Temps completPlus d’information

Informations générales

  • Domaine fonctionnel & emploiAdministration générale • CHARGEE/CHARGE DE LA GESTION DES ARCHIVES (FPE – FP2ADM07)
  • Date de publication27/07/2020
  • Date de fin de publication10/08/2020

Description du poste

Descriptif de l’employeur

La Direction des archives assume la gestion d’un important ensemble de fonds et de collections d’archives et de bibliothèques constitué de 120 kml (kilomètres linéaires), depuis leur collecte jusqu’à leur communication au public. Cet ensemble archivistique est constitué de différentes catégories de documents diplomatiques sur des supports variés tels que le parchemin, le papier, les photographies et les archives électroniques : les originaux des engagements internationaux de la France ; les archives de l’administration centrale, des postes diplomatiques et consulaires, des représentations de la France auprès des organisations internationales et des établissements placés sous l’autorité du ministère ; les archives privées acquises par le ministère à titre de don, de legs, de cession ou de dation ; les archives des organismes internationaux qui sont remises à la France après la liquidation de ces organismes ; les archives privées remises à titre de dépôt révocable. Elle appuie et conseille les services centraux et les postes dans la gestion de leurs archives, y compris au travers de missions sur le terrain.


La direction des archives exerce en outre d’autres missions : elle conserve la bibliothèque du ministère des affaires étrangères ; elle conserve et produit des cartes géographiques ; elle conduit des actions d’ordre scientifique, pédagogique et culturel dans le domaine des archives ; elle publie des documents diplomatiques français et des livres

Le Centre des archives diplomatiques de Nantes, sous l’autorité de la Direction des archives, conserve les archives rapatriées des services extérieurs du Département (ambassades, consulats, instituts et centres culturels français à l’étranger, représentations françaises auprès des organisations et commissions internationales) et les archives des protectorats français au Maroc et en Tunisie et du mandat en Syrie et au Liban, ainsi qu’une bibliothèque. Avec le Centre des archives diplomatiques de la Courneuve, il contribue au contrôle scientifique et technique, notamment auprès des services centraux implantés à Nantes dont il assure également l’archivage intermédiaire. Recevant les versements des services extérieurs du Département, il assure le traitement, la conservation, la communication au public et la valorisation des fonds d’archives définitives dont il est responsable.


La permanence scientifique en salle de lecture, le suivi des services centraux à Nantes et la conduite de missions d’archives dans les postes sont des missions exercées conjointement par les cadres du Centre, tandis que les autres agents participent tous à la présidence de salle de lecture.

Descriptif du poste

– Classer les fonds d’archives historiques dont le pôle a la responsabilité et rédiger des instruments de
recherche normalisés.
– Effectuer les recherches historiques dans les fonds, à destination du public, de la direction des Archives
ou des services du ministère.
– Assurer l’accueil et l’orientation des chercheurs en salle de lecture.

Activités principales:

– Classer les fonds d’archives selon le programme de travail et les objectifs fixés par le pôle, et rédiger des
instruments de recherche normalisés munis d’introductions historiques.
– Assurer les recherches, historiques ou administratives, demandées par le public, la direction des
Archives et les services du ministère.
– Participer à la politique de valorisation menée par le service (publications, expositions, manifestations) ;
assurer des recherches en vue d’expositions ou projets éditoriaux.
– Assurer l’accueil et l’orientation des chercheurs en salle de lecture.

Conditions particulières d’exercice

  • Environnement fortement informatisé.
  • Port de charges, manipulation de documents parfois dégradés ou empoussiérés.
  • Contraintes horaires liées à la salle de lecture.

Profil recherché

  • Diplôme ou solide expérience en archivistique ou traitement d’archives.
  • Diplôme en histoire apprécié.

Connaissance:

  • archivistique
  • culture administrative générale
  • règles de classement
  • techniques documentaires

Savoir-faire:

  • accueillir une personne, du public
  • analyser une information, une donnée, une situation, un dispositif
  • archiver
  • gérer des flux, des stocks
  • rechercher des données, des informations
  • travailler en équipe

Savoir-être:

  • être autonome
  • être persévérant
  • être rigoureux
  • faire preuve de curiosité intellectuelle
  • sens de l’analyse
  • sens de l’organisation

Compétence:

  • bureautique
  • CADIC
  • MNESYS

Langues

  • AnglaisIntermédiaire ou de survie

Information complémentaires

CE POSTE EST RESERVE A UNE OU UN TITULAIRE DE LA FONCTION PUBLIQUE DE CATEGORIE C. Les autres candidatures ne seront pas étudiées.

DE MEME, SEULES LES CANDIDATURES REÇUES À TRAVERS L’APPLICATION « TRANSPARENCE » SERONT PRISES EN CONSIDÉRATION. Aucune candidature reçue par courrier ne pourra être traitée.

CLIQUER SUR « Plus d’information » ou « Je postule à cette offre »  pour arriver sur l’application « Transparence » ou suivre le lien suivant :

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/transparenceext/transparence_emplois_reseau_cdd_ac.php?codePoste=0001007294

LES CANDIDATS SONT PRIÉS DE REMPLIR INTÉGRALEMENT ET AUSSI PRÉCISÉMENT QUE POSSIBLE LE FORMULAIRE DE CANDIDATURE (EN PARTICULIER LES CHAMPS « DIPLÔMES » ET « EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE » ET DE JOINDRE OBLIGATOIREMENT :

– CV

– lettre de motivation

– un état de vos services récent mentionnant vos corps, grade, échelon, indices brut et majoré

ASSISTANT ARCHIVISTE NUMERISATION – CONSEIL DEPARTEMENTAL DU PAS DE CALAIS (62) – CDI

Date de publication : 23 juillet 2020

URL de l’offre : https://www.emploi-territorial.fr/details_offre/C5um6hXvMU8,,,

Au sein du Pôle Réussites Citoyennes, la Direction des Archives départementales a pour mission la collecte, le classement, la conservation et la communication des archives administratives et historiques du Département du Pas-de-Calais. Elle est installée sur deux centres, Mahaut-d’Artois à Dainville et Georges-Besnier à Arras, compte 41 agents et se décompose en quatre services et deux entités complémentaires :

* Service des Archives Contemporaines : aide, conseil et formation des producteurs d’archives, établissement des tableaux de gestion et chartes d’archivage, collecte, traitement des fonds postérieurs à 1940 conservés au centre d’Arras, responsabilité du Centre Georges Besnier
* Service des Classements et de la Conservation : traitement des fonds conservés à Dainville (archives antérieures à 1940, fonds privés et collections iconographiques, bibliothèque), gestion des ateliers de reliure et de restauration
* Service des Publics : gestion de la communication en salle de lecture et des travaux de magasinage (centre Mahaut-d’Artois), responsabilité des recherches par correspondance, ainsi que des activités culturelles et pédagogiques
* Service des Technologies de l’Information et de la Communication : coordination des actions d’archivage électronique, administration fonctionnelle des outils informatiques internes, préparation et contrôle des opérations de dématérialisation, gestion du laboratoire photographique, responsabilité du contenu du site internet des archives départementales
* Cellule d’Appui : secrétariat et gestion budgétaire, communication, entretien des locaux et des extérieurs
* Mission Projets Transversaux : responsabilité des opérations de coopération, coordination du contrôle scientifique et technique de l’État.

Missions : Au sein d’une équipe de sept personnes, sous la responsabilité du chef du service des technologies de l’information et de la communication, et en coordination principalement avec le photographe, les missions du responsable de numérisation sont les suivantes :

Missions principales :

– Assurer seul ou en équipe la préparation, le suivi et le contrôle des opérations de numérisation de documents, réalisées en interne par le photographe ou en externe par des prestataires :
o élaborer les cahiers des charges techniques de marchés de numérisation,
o définir, après analyse, les spécifications de numérisation adaptées aux archives à traiter et à la finalité de la numérisation,
o évaluer et préparer les fonds ou documents à numériser : réaliser les estimatifs quantitatifs et qualitatifs, vérifier les conditionnements et états matériels,
o suivre l’exécution et contrôler les opérations de numérisation : gestion des mouvements des documents, suivi des travaux, contrôle de la qualité des images produites (en lien notamment avec le photographe du service).

– Assurer le traitement et la mise à disposition des documents numérisés :
o assurer le classement et la gestion des collections numérisées sur les serveurs de stockage,
o coordonner les prestations de service proposées aux usagers (prise de vue numérique par le laboratoire photographique, numérisation/impression, extraction numérique),
o mettre à disposition les documents numérisés : sur le site internet, l’intranet lecteur ou sur demande individuelle.

– Établir les statistiques liées aux opérations de numérisation et de mise à disposition des archives numérisées.

Missions complémentaires :

– Accueil et orientation du public en salle de lecture par roulement (environ une journée par semaine) ;
– Participation aux activités culturelles et pédagogiques de la direction (expositions, journées portes ouvertes…).
Profils demandés : Formation et expérience :
– Bac + 3
– Expérience en gestion de projets de numérisation appréciée
– Expérience fonctionnelle et opérationnelle du secteur d’activité appréciée

Savoirs :
– Connaissance des méthodologies de gestion de projet
– Connaissance des normes et règles de conservation préventive des archives
– Connaissance des techniques, formats, normes et standards de la numérisation
– Connaissance des méthodes d’évaluation des risques

Savoir-faire :
– Conduite de projets ; effectuer un diagnostic et émettre des préconisations, mettre en œuvre les solutions techniques appropriées, assurer le suivi et le contrôle de l’activité
– Conduire une démarche qualité
– Analyser les propositions techniques et financières des entreprises
– Assurer un rôle de coordination et d’interface avec les différents interlocuteurs, en interne (hiérarchie, équipes, partenaires) comme en externe (prestataires, usagers)





Savoir-être :
– Rigueur et organisation
– Adaptabilité et autonomie
– Esprit d’analyse et de critique
– Sens de l’observation
Temps de travail : Complet, 35h00 hebdomadaire

Archiviste itinérant (h/f) – VALENCE ROMANS AGGLO (26) – CDI

Date de publication : 23 juillet 2020

URL de l’offre : https://www.emploi-territorial.fr/details_offre/CEEb4nAEhTM,,,

Les Archives communales et communautaires sont un service mutualisé de Valence Romans Agglo, créé en 2013. 16 collectivités et établissements publics sont adhérents à ce service commun en 2020 ; de nouvelles adhésions sont envisagées à l’avenir.
Le règlement de fonctionnement du service prévoit deux modalités d’adhésion : gestion intégrée ( » 4C  » : collecte, classement, conservation, communication) ou gestion décentralisée ( » 2C  » : collecte, classement + conseil). Valence Romans Agglo, les villes de Valence et de Romans-sur-Isère et le CCAS de Valence sont adhérentes en gestion intégrée ; un dispositif itinérant accompagne les collectivités adhérentes en gestion décentralisée.
Composé de 11 agents, le service est organisé en deux unités ( » collecte règlementaire  » ;  » fonds et publics « ). Il dispose de locaux de conservation à Romans (fonds communaux) et à Valence (fonds communaux et communautaires). Un projet de nouveau bâtiment est en cours pour le site valentinois : établi dans une ancienne caserne d’artillerie, doté d’une capacité de 6 000 m², il accueillera également, fin 2020, la Direction de la lecture publique intercommunale et une nouvelle médiathèque.
Engagé dans l’archivage électronique depuis 2016, le service a enfin mis en production un Système d’archivage électronique en 2017, mutualisé entre les adhérents en gestion intégrée.
Missions : Au sein de l’unité collecte règlementaire (1 A, 2 B, 1 C) vous mettez en application la stratégie d’archivage des collectivités adhérentes en gestion décentralisée (Beaumont-lès-Valence, Chabeuil, Châteaudouble, Châteauneuf-sur-Isère, Chatuzange-le-Goubet, Combovin, La-Baume-Cornillane, Malissard, Montélier, Portes-lès-Valence, Saint-Marcel-lès-Valence et Upie) et intervenez auprès du CCAS de Valence.

Sous l’autorité de votre responsable, vous réalisez les missions suivantes :

* Audit :
o Analyse de l’existant et du besoin
o Élaboration et proposition du plan de charge annuel : durée de la mission, ordre de priorité, moyens nécessaires, coût
o Rédaction des  » bons pour accord  » soumis aux adhérents préalablement aux interventions

* Collecte réglementaire et classement :
o Élaboration du récolement réglementaire
o Prise en charge et contrôle des versements papiers et électroniques : tri, classement, description, conditionnement et cotation
o Rédaction des instruments de recherche et bordereaux réglementaires (versements/éliminations)
o Préparation annuelle des destructions
o Sensibilisation, conseil et formation des producteurs d’archives en matière de gestion courante et intermédiaire de leurs archives, conditionnement matériel, conservation préventive et restauration
o Rédaction des rapports de fin d’intervention pour chaque adhérent
o Planification et suivi régulier de l’activité

Comme archiviste vous participez en outre ponctuellement à la vie des salles de lecture (1 présidence toute les 3 semaines) et aux manifestations culturelles (journées européennes du patrimoine, montages d’exposition, notamment).
Profils demandés : Votre profil :

Diplômé(e) en archivistique (niveau master 2), vous maitrisez la règlementation, les normes et techniques archivistiques mises en œuvre dans les collectivités territoriales, de même que les technologies de l’information (bureautique, progiciels Archives). Fort(e) d’une première expérience, vous faites preuve d’un véritable intérêt pour les enjeux traditionnels comme contemporains de la collecte règlementaire. Vous avez les qualités attendues pour exercer ce type de missions : rigueur, assiduité, autonomie, réserve, capacités d’analyse et rédactionnelles. Vous avez le sens de l’organisation et avez à cœur de transmettre et partager l’information.

Vos conditions d’exercice :

* Recrutement statutaire : cadre d’emplois des assistants de conservation du patrimoine, spécialité archives, catégorie B
* Poste à temps complet basé à Valence
* Déplacement fréquents sur le territoire de l’agglomération : permis B obligatoire
* Rémunération statutaire + régime indemnitaire + primes semestrielles
* Travail en bureau et dans des locaux d’archivage
* Travail en équipe et travail isolé
* Travaux pouvant être salissants
Temps de travail : Complet, 35h00 hebdomadaire


Archiviste – CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU PAS DE CALAIS (62) – CDI

Date de publication : 23 juillet 2020

URL de l’offre : https://www.emploi-territorial.fr/details_offre/PDk—4Zr7dyI,,,

Au sein du Pôle Réussites Citoyennes, la Direction des Archives départementales a pour mission la collecte, le classement, la conservation et la communication des archives administratives et historiques du Département du Pas-de-Calais. Elle est installée sur deux centres, Mahaut-d’Artois à Dainville et Georges-Besnier à Arras, compte 41 agents et se décompose en quatre services et deux entités complémentaires :

* Service des Archives Contemporaines : aide, conseil et formation des producteurs d’archives, établissement des tableaux de gestion et chartes d’archivage, collecte, traitement des fonds postérieurs à 1940 conservés au centre d’Arras, responsabilité du Centre Georges Besnier
* Service des Classements et de la Conservation : traitement des fonds conservés à Dainville (archives antérieures à 1940, fonds privés et collections iconographiques, bibliothèque), gestion des ateliers de reliure et de restauration
* Service des Publics : gestion de la communication en salle de lecture et des travaux de magasinage (centre Mahaut-d’Artois), responsabilité des recherches par correspondance, ainsi que des activités culturelles et pédagogiques
* Service des Technologies de l’Information et de la Communication : coordination des actions d’archivage électronique, administration fonctionnelle des outils informatiques internes, préparation et contrôle des opérations de dématérialisation, gestion du laboratoire photographique, responsabilité du contenu du site internet des archives départementales
* Cellule d’Appui : secrétariat et gestion budgétaire, communication, entretien des locaux et des extérieurs
* Mission Projets Transversaux
Missions : Placé sous la responsabilité du Chef du Service des Archives Contemporaines, les missions de l’Archiviste référent pour le Conseil départemental et les établissements publics associés sont les suivantes :

Missions principales :
– être référent pour les archives du Conseil départemental et les établissements publics associés :
o conseiller et former les agents aux techniques archivistiques,
o créer et animer un réseau de référents archives au sein de l’ensemble des services du Conseil départemental, en leur apportant la formation nécessaire pour répondre aux sollicitations courantes de leurs collègues,
o accompagner les actions de gestion des documents d’activité : réalisation d’un diagnostic, élaboration d’un plan de classement, élaboration de tableaux de gestion et référentiels d’archivage, élaboration de supports de communication, mise en œuvre d’outils d’évaluation et de contrôle,
o apporter son expertise lors de la constitution et de la mise en œuvre d’outils d’archivage électronique et pouvoir répondre aux sollicitations lors de la mise en œuvre de projets d’archivage électronique (aide et conseil pour la définition de plans de classement, des métadonnées, des droits d’accès, étude en amont de la possibilité d’intégration au SAE), en lien avec le responsable des archives électroniques,
o assurer les missions de contrôle scientifique et technique : visites sur site, instruction des demandes d’élimination, préparation et contrôle des versements,
o gérer les indicateurs d’activités relatifs au suivi des services, aux versements et aux éliminations ;
– participer au classement et à la valorisation des archives contemporaines :
o classement, tri, analyse et réalisation d’instruments de recherche destinés au public,
o reprise et normalisation d’anciens instruments de recherche,
o indexation continue des versements au moment de leur entrée,
o réponse à des demandes d’usagers et de chercheurs (recherches administratives et historiques),
o participation à la formation en archivistique (organisation de cours, encadrement de stagiaires…).

Missions complémentaires :
– participer à l’ensemble des activités de la direction, en particulier de communication :
o accueillir et orienter le public en salle de lecture et par téléphone une journée par semaine,
o participer aux activités culturelles et pédagogiques, aux expositions et journées portes ouvertes.

L’archiviste référent pour le Conseil départemental et les établissements publics associés sera, de par ses fonctions, en relation régulière avec l’ensemble des agents de la direction des archives départementales, avec des agents d’autres directions et pôles du Conseil départemental ou d’autres producteurs d’archives, mais aussi en contact direct avec le public.
Profils demandés : Formation et expérience :
– formation en archivistique (niveau master II) ou expérience professionnelle confirmée sur un poste similaire.

Savoirs :
– maîtrise du cadre législatif et réglementaire des archives
– maîtrise des normes et règles du records management
– maîtrise des référentiels, normes et réglementation relatifs à la gestion des données électroniques et à leur pérennisation
– maîtrise des règles de classement et d’indexation archivistiques (ISAD(G), ISAAR(CPF)), de la DTD-EAD et du langage XML
– connaissance des institutions françaises de l’époque contemporaine
– connaissance de l’outil as@lae appréciée


Savoir-faire :
– émettre un diagnostic et des préconisations
– goût pour l’écriture et qualités rédactionnelles avérées
– animer un réseau et conduire des actions de communication et de formation
– mettre en œuvre une veille juridique

Savoir-être :
– aptitude au travail en équipe et à l’animation d’équipe
– pédagogie
– qualités de rigueur et d’organisation
– esprit d’initiative, sens de l’autonomie
– sens relationnel et de la communication
– dynamisme et curiosité
Temps de travail : Complet, 35h00 hebdomadaire