CDD de 4 mois pour la Fondation maison des sciences de l’homme

Date de publication : 28/07/20

La Fondation maison des sciences de l’homme recrute


Archiviste H/F

Type de contrat                                Salarié – CDD 4 mois

Temps de travail                              Temps plein

Localisation du poste                      Bibliothèque Universitaire d’Evry

                                                           2 rue André Lalande 91100 Evry

Service de rattachement    Bibliothèque Services aux publics

POSTE


Mission

Le titulaire du poste, sous la direction du Service des archives de la FMSH, aura pour mission  le traitement, le reconditionnement et l‘inventaire des archives du fonds Mattei Dogan.

 

Activités principales

·        Retrait des copies et doubles

·        Proposition des éliminations potentielles

·        Description archivistique au dossier, à la pièce si nécessaire

·        Dépoussiérage et reconditionnement des archives traitées

·        Réalisation d’un inventaire sommaire (sous Excel)

COMPETENCES

 

Savoirs généraux

  • Connaissance approfondie du cadre législatif et des règles de droit, notamment celles qui régissent la communication d’archives et la propriété intellectuelle 
  • Connaissance approfondie des règles de gestion des archives, des procédures réglementaires et normatives
  • Connaissance des normes et techniques de traitement des fonds, ainsi que des normes de conservation

Savoir-faire opérationnels

·        Maîtrise des outils bureautiques et aisance avec les outils numériques en général

·        Concevoir un projet, définir un calendrier d’actions et programmer les moyens de les mettre en œuvre

·        Comprendre le fonctionnement des entités productrices afin de définir la politique d’archivage adéquate

·        Organiser une collecte et un transfert d’archives

·        Etablir un plan de classement et un tableau de gestion

Savoirs être

  • Savoir planifier son activité et être autonome
  • Savoir communiquer, dialoguer, faire preuve de pédagogie
  • Être attentif aux autres métiers de l’IST et savoir travailler en collaboration avec eux
  • Être réactif, savoir s’adapter
  • Respecter la confidentialité

Expérience Professionnelle et/ou formations souhaitées

Expérience dans des archives de la recherche (sciences humaines) ou des archives privées

Diplômes/niveau requis

Formation initiale en archivistique : niveau Master

Informations complémentaires

 

Contraintes  

Exposition à la poussière

Port de charge

Déplacements sur les sites de la FMSH (18 rue Robert Schumann Charenton le Pont et 54 boulevard Raspail 75006 Paris)

 

Environnement de travail

Fondée en 1963 par l’historien Fernand Braudel, la Fondation Maison des sciences de l’homme est une fondation privée reconnue d’utilité publique, spécialisée dans le domaine des sciences humaines et sociales. Elle dispose d’un budget global de 18 millions d’euros et emploie environ 150 personnes, fonctionnaires et salariés de droit privé.

 

Elle a pour but de promouvoir, l’étude des sociétés humaines et des sciences humaines et sociales, tout en veillant à leur pluridisciplinarité et à leur internationalisation. Elle a pour principales missions : l’accueil et le développement d’infrastructures ou d’instruments collectifs de travail pour soutenir et concourir à la production scientifique ; la promotion à l’international des SHS (mobilité et bourses de chercheurs, projets de recherche européens…) ; la diffusion des savoirs (Bibliothèque, Editions, Diffusion, Audiovisuel) ; au service de la recherche. www.fmsh.fr

La bibliothèque est une équipe composée d’une vingtaine de personnes, réparties sur 2 sites (Raspail et Charenton).

Elle dispose d’un fonds en SHS de 500.000 volumes de collections imprimées stockées à Charenton-le-Pont (94220), de 6000 ressources numériques, et d’environ 3 500 usagers.

Poste à pourvoir : mi septembre 2020

Email : recrutement@msh-paris.fr

Chargé.e de suivi du programme de Justice pour l’Archivage Electronique (Paris)

Date de l’offre : 27/07/2020

URL de l’offre :
https://www.place-emploi-public.gouv.fr/offre-emploi/chargee-de-suivi-du-programme-de-justice-pour-l-archivage-electronique-projae—mj—sg—sem—reference-2020-438112

Chargé(e) de suivi du programme de Justice pour l’Archivage Electronique (PROJAE) – MJ – SG – SEM

Réf. 2020-438112

Paris (75), France

Organisme de rattachement

SG – Secrétariat général

Versant

Fonction publique d’Etat

Catégorie

A

Poste à pourvoir le

01/09/2020

Quotité de temps de travail

Temps complet

Pièce(s) jointe(s)

Postuler

Informations générales

  • Domaine fonctionnel & emploiAdministration générale • RESPONSABLE DE LA COORDINATION ADMINISTRATIVE (FPE – FP2ADM01)
  • Date de publication27/07/2020
  • Date de fin de publication30/09/2020

Description du poste

Descriptif de l’employeur

I – Missions et organisation du département des archives, de la documentation et du patrimoine :
Le secrétariat général du ministère de la justice assure une mission générale de coordination et de soutien des services du ministère. Il exerce les fonctions prévues par le décret n° 2014-834 du 24 juillet 2014 relatif aux secrétaires généraux des ministères.

Rattaché au service de l’expertise et de la modernisation du secrétariat général (SEM), le département des archives, de la documentation et du patrimoine (DADP) définit, en liaison avec les directions et sous le contrôle scientifique et technique de l’administration des archives, la politique ministérielle en matière d’archives.

Il exerce une mission générale d’expertise auprès de l’ensemble des services du ministère ainsi que des juridictions et des opérateurs qui en relèvent. A ce titre, il apporte son expertise et son soutien aux directions et services du ministère, aux juridictions et aux opérateurs en matière de collecte, de conservation et de communication de leurs archives, quel qu’en soit le support. Il participe à la définition des règles de sélection et de versement des documents et données aux services publics d’archives.


En lien avec les services concernés de l’administration centrale du ministère et de ses opérateurs, il assure la définition du cycle de vie des documents et des données et le contrôle de leur élimination. Il assure la gestion des archives intermédiaires des services de l’administration centrale du ministère. Participant au Plan de Transformation Numérique (PTN) du ministère de la justice, il apporte son expertise aux directions et services du ministère afin d’assurer la préservation de l’intégrité et la pérennisation des données des applications informatiques du ministère. Il assure la gestion de la plate-forme d’archivage électronique du ministère ainsi que celle du coffre-fort numérique du ministère.  Il prend en charge la collecte et la communication des archives de l’administration centrale du ministère, notamment l’instruction des demandes de consultation par dérogation aux délais de communicabilité des archives publiques.

Il conseille les services de l’administration centrale du ministère pour l’acquisition de leur documentation ; il gère les acquisitions d’ouvrages et périodiques et souscrit les abonnements pour le compte de la Chancellerie ; il collecte les rapports produits par le ministère et gère la bibliothèque. Il assure la collecte des circulaires et publie le Bulletin officiel. Il conduit des actions de valorisation des services documentaires.

Il contribue à la mise en valeur du patrimoine et de l’histoire de la justice. 

Plus, voir fiche de poste.

Descriptif du poste

II – Description du poste

CONTEXTE : dans le cadre de son PTN, le ministère de la Justice dématérialise ses procédures (civiles, pénales et administratives) et déploie des outils de GED, de coffre-fort numérique (CFN), de signature électronique et de numérisation. En conséquence, après une étude de cadrage sur l’archivage électronique pour recueillir les besoins des services du ministère, le DADP a lancé le PROJ@E (Programme de la justice pour l’archivage électronique) à partir de 2016. Il s’agit avant tout de concevoir un système d’archivage électronique (SAE) pour garantir dans le temps la valeur probante et la lisibilité des documents produits par les juridictions et les services du ministère de la justice. Brique indispensable du PTN, ce SAE est dénommé Axone. Il s’agit également d’améliorer les procédures permettant de prendre en compte les enjeux de l’archivage dans la conception et la maintenance des systèmes d’information du ministère de la justice.
L’équipe-projet du PROJ@E est dirigée par une cheffe de projet et placée sous l’autorité du chef du DADP. Ses membres travaillent en étroite collaboration avec le service du numérique (SNUM) du secrétariat général, qui assure la maîtrise d’œuvre du projet de SAE, ainsi qu’avec l’ensemble des directions du ministère impliquées dans le PTN. L’équipe-projet PROJ@E assure le lien avec les autres projets d’archivage électronique à l’interministériel, notamment la MAC du projet VITAM, sous le contrôle du Service interministériel des Archives de France (SIAF) ainsi qu’avec le projet ADAMANT  (Administration Des Archives et de leurs Métadonnées aux Archives Nationales dans le Temps), système d’archivage électronique des Archives nationales. En 2018, le DADP a obtenu la maîtrise d’ouvrage de la brique de confiance numérique Scorpion, qui propose des services d’horodatage, cachet serveur, vérification de signature et coffre-fort numérique, autres fonctions importantes pour la confiance dans la dématérialisation induite par le PTN.

DESCRIPTIF du poste : Au sein de la mission des archives électronique (MAE), maîtrise d’ouvrage du PROJ@E, et sous l’autorité de la cheffe de projet, le chargé de suivi accompagne les directions pour organiser les données et documents électroniques dans le cadre du PTN afin de structurer les flux d’archivage vers le Axone ou ADAMANT, en s’appuyant sur des échanges avec les projets de dématérialisation et de décommissionnement d’applications du ministère.
Dans le cadre du projet, ses missions consistent à :
Définir le cycle de vie des données et documents des applications touchées par le PTN à raccorder à Axone à partir des instructions de tri nationales et tableaux de conservation en vigueur.
·         Évaluer la valeur des données et documents de chacun des processus sélectionnés pour déterminer les informations éligibles à l’archivage intermédiaire et définitif, notamment pour des applications en voie de décommissionnement.

Plus, voir fiche de poste.

Profil recherché

III – Compétences requises

·         Connaissance de l’archivistique, notamment :

Traitement des données et documents numériques (outils, techniques, normes et standards de conservation des informations numériques).
Contexte réglementaire de la gestion des archives publiques (code du patrimoine, instructions de tri).
Structuration de l’information numérique (métadonnées descriptives et techniques, standard d’échange (type SEDA)).
·         Connaissance du droit de la dématérialisation, de la protection des données à caractère personnel et de la sécurité des systèmes d’information dans l’administration publique.

·         Connaissance des principes de confiance électronique : horodatage, signature électronique et cachet serveur, coffre-fort électronique.

·         Connaissance des institutions publiques et de leur histoire et intérêt pour le fonctionnement des juridictions et des institutions judiciaires.

·         Connaissance des outils bureautiques (excel et / ou calc).

·         Capacité à travailler en mode projet et en équipe.

·         Capacité à travailler en autonomie et à rendre compte à sa hiérarchie.

·         Compétences rédactionnelles : organisation de l’information, esprit d’analyse et de synthèse.

·         Écoute et sens relationnel.

Information complémentaires

Renseignements et candidatures :

Antoine Meissonnier – Chef du département

antoine.meissonnier@justice.gouv.fr

Déborah Quirant-Pidet – Cheffe de projet

Deborah.Quirant-Pidet@justice.gouv.fr
 

Seules les candidatures envoyées aux adresses indiquées seront examinées.

Nature de l’emploi

  • Emploi ouvert aux contractuels

Archiviste – contrat de projet (Paris)

Date de l’offre : 27/07/2020

URL de l’offre :
https://www.place-emploi-public.gouv.fr/offre-emploi/archiviste-contrat-de-projet-hf-reference-MEF_2020-2471

Réf. MEF_2020-2471

Paris (75), France

Organisme de rattachement

Secrétariat général des ministères économiques et financiers

Employeur

Ministères économiques et financiers.

Versant

Fonction publique d’Etat

Catégorie

A

Poste à pourvoir le

01/09/2020Postuler

Informations générales

  • Domaine fonctionnel & emploiAdministration générale • CHARGEE/CHARGE DE LA GESTION DES ARCHIVES (FPE – FP2ADM07)
  • Date de publication24/07/2020

Description du poste

Descriptif de l’employeur

Rattaché au Secrétariat général des ministères économiques et financiers, au sein de la sous-direction « cadre de vie », le service des archives économiques et financières (SAEF) collecte et gère les archives intermédiaires et historiques de l’administration centrale et des opérateurs de l’Etat de la sphère Economie-Finances.
Comptant 30 agents, il est chargé de mettre en œuvre la politique ministérielle en matière d’archivage.
Le centre de conseil et de collecte des archives, auquel le poste est rattaché, se compose de 9 agents, chargés de l’accompagnement des directions et opérateurs.

Descriptif du poste

L’archiviste recruté(e) sur ce contrat de projet aura deux missions principales. Ces missions s’inscrivent dans le contexte général de la gestion de l’information stratégique des MEF (records management) que déploie le SAEF depuis plusieurs années. Elles pourront s’insérer dans les projets d’analyse automatique des données grâce aux technologies liées à l’IA que le SAEF initie actuellement.
Ces missions sont les suivantes :

– définition et mise en œuvre, sous l’autorité de la responsable du pôle conseil et collecte des archives, d’un plan de gestion et de collecte de l’information produite par le secrétariat général dans le contexte de la crise sanitaire, avec une évaluation patrimoniale et stratégique des archives.
Ce plan doit permettre de collecter les archives et de documenter l’action menée par les services du secrétariat général (SG) dans le cadre de la crise sanitaire. Diverses actions devront être menées dont des entretiens avec les responsables de services, des propositions d’outils (tableaux de gestion spécifiques, instruments de recherche, logigrammes de procédures etc.), une communication autour du projet, etc.
Les travaux seront menés en collaboration avec la mission « gestion du risque » au sein du secrétariat général, notamment pour l’analyse du risque documentaire, dans le cadre des plans de continuité et de reprise d’activité.
Un recensement des actions menées par les MEF depuis mars 2020 est d’ores et déjà en cours d’élaboration par le SAEF. Dans le cadre du plan d’archivage COVID 19, ce recensement pourra servir de base à l’analyse de la production documentaire.
– extension de l’action menée auprès du SG à l’ensemble des directions et opérateurs des MEF
Cette deuxième phase devra permettre d’avoir une vision d’ensemble de la gestion de la crise par les ministères économiques et financiers.
Elle s’intégrera dans la réalisation d’un état des fonds liés aux crises, qui pourra être confié à l’archiviste recruté dans le cadre du contrat de projet.

Conditions particulières d’exercice

Des journées de travail ponctuelles peuvent se dérouler sur l’autre site du SAEF à Savigny-Le-Temple (77).
Déplacements ponctuels.


Profil recherché

Diplôme de master en archivistique (niveau master) ou équivalent.
Expérience professionnelle au sein d’un service d’archives public ou privé.
Cette fiche de poste est publiée en vue d’un contrat de projet (CDD ne donnant pas droit à un CDI).

Archiviste catégorie C (Nantes)

Date de l’offre : 27/07/2020

URL de l’offre :
https://www.place-emploi-public.gouv.fr/offre-emploi/agent-charg-du-classement-d-archives-historiques-poste-reserve-aux-fonctionnaires-de-categorie-c-reference-2020-438211

Réf. 2020-438211

Organisme de rattachement

Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères

Employeur

Le Centre des archives diplomatiques de Nantes, sous l’autorité de la Direction des archives, conserve les archives rapatriées des services extérieurs du Département (ambassades, consulats, instituts et centres culturels français à l’étranger, représentations françaises auprès des organisations et commissions internationales) et les archives des protectorats français au Maroc et en Tunisie et du mandat en Syrie et au Liban, ainsi qu’une bibliothèque. Avec le Centre des archives diplomatiques de la Courneuve, il contribue au contrôle scientifique et technique, notamment auprès des services centraux implantés à Nantes dont il assure également l’archivage intermédiaire. Recevant les versements des services extérieurs du Département, il assure le traitement, la conservation, la communication au public et la valorisation des fonds d’archives définitives dont il est responsable. La permanence scientifique en salle de lecture, le suivi des services centraux à Nantes et la conduite de missions d’archives dans les postes sont des missions exercées conjointement par les cadres du Centre, tandis que les autres agents participent tous à la présidence de salle de lecture.

Versant

Fonction publique d’Etat

Catégorie

C

Poste à pourvoir le

01/09/2020

Quotité de temps de travail

Temps completPlus d’information

Informations générales

  • Domaine fonctionnel & emploiAdministration générale • CHARGEE/CHARGE DE LA GESTION DES ARCHIVES (FPE – FP2ADM07)
  • Date de publication27/07/2020
  • Date de fin de publication10/08/2020

Description du poste

Descriptif de l’employeur

La Direction des archives assume la gestion d’un important ensemble de fonds et de collections d’archives et de bibliothèques constitué de 120 kml (kilomètres linéaires), depuis leur collecte jusqu’à leur communication au public. Cet ensemble archivistique est constitué de différentes catégories de documents diplomatiques sur des supports variés tels que le parchemin, le papier, les photographies et les archives électroniques : les originaux des engagements internationaux de la France ; les archives de l’administration centrale, des postes diplomatiques et consulaires, des représentations de la France auprès des organisations internationales et des établissements placés sous l’autorité du ministère ; les archives privées acquises par le ministère à titre de don, de legs, de cession ou de dation ; les archives des organismes internationaux qui sont remises à la France après la liquidation de ces organismes ; les archives privées remises à titre de dépôt révocable. Elle appuie et conseille les services centraux et les postes dans la gestion de leurs archives, y compris au travers de missions sur le terrain.


La direction des archives exerce en outre d’autres missions : elle conserve la bibliothèque du ministère des affaires étrangères ; elle conserve et produit des cartes géographiques ; elle conduit des actions d’ordre scientifique, pédagogique et culturel dans le domaine des archives ; elle publie des documents diplomatiques français et des livres

Le Centre des archives diplomatiques de Nantes, sous l’autorité de la Direction des archives, conserve les archives rapatriées des services extérieurs du Département (ambassades, consulats, instituts et centres culturels français à l’étranger, représentations françaises auprès des organisations et commissions internationales) et les archives des protectorats français au Maroc et en Tunisie et du mandat en Syrie et au Liban, ainsi qu’une bibliothèque. Avec le Centre des archives diplomatiques de la Courneuve, il contribue au contrôle scientifique et technique, notamment auprès des services centraux implantés à Nantes dont il assure également l’archivage intermédiaire. Recevant les versements des services extérieurs du Département, il assure le traitement, la conservation, la communication au public et la valorisation des fonds d’archives définitives dont il est responsable.


La permanence scientifique en salle de lecture, le suivi des services centraux à Nantes et la conduite de missions d’archives dans les postes sont des missions exercées conjointement par les cadres du Centre, tandis que les autres agents participent tous à la présidence de salle de lecture.

Descriptif du poste

– Classer les fonds d’archives historiques dont le pôle a la responsabilité et rédiger des instruments de
recherche normalisés.
– Effectuer les recherches historiques dans les fonds, à destination du public, de la direction des Archives
ou des services du ministère.
– Assurer l’accueil et l’orientation des chercheurs en salle de lecture.

Activités principales:

– Classer les fonds d’archives selon le programme de travail et les objectifs fixés par le pôle, et rédiger des
instruments de recherche normalisés munis d’introductions historiques.
– Assurer les recherches, historiques ou administratives, demandées par le public, la direction des
Archives et les services du ministère.
– Participer à la politique de valorisation menée par le service (publications, expositions, manifestations) ;
assurer des recherches en vue d’expositions ou projets éditoriaux.
– Assurer l’accueil et l’orientation des chercheurs en salle de lecture.

Conditions particulières d’exercice

  • Environnement fortement informatisé.
  • Port de charges, manipulation de documents parfois dégradés ou empoussiérés.
  • Contraintes horaires liées à la salle de lecture.

Profil recherché

  • Diplôme ou solide expérience en archivistique ou traitement d’archives.
  • Diplôme en histoire apprécié.

Connaissance:

  • archivistique
  • culture administrative générale
  • règles de classement
  • techniques documentaires

Savoir-faire:

  • accueillir une personne, du public
  • analyser une information, une donnée, une situation, un dispositif
  • archiver
  • gérer des flux, des stocks
  • rechercher des données, des informations
  • travailler en équipe

Savoir-être:

  • être autonome
  • être persévérant
  • être rigoureux
  • faire preuve de curiosité intellectuelle
  • sens de l’analyse
  • sens de l’organisation

Compétence:

  • bureautique
  • CADIC
  • MNESYS

Langues

  • AnglaisIntermédiaire ou de survie

Information complémentaires

CE POSTE EST RESERVE A UNE OU UN TITULAIRE DE LA FONCTION PUBLIQUE DE CATEGORIE C. Les autres candidatures ne seront pas étudiées.

DE MEME, SEULES LES CANDIDATURES REÇUES À TRAVERS L’APPLICATION « TRANSPARENCE » SERONT PRISES EN CONSIDÉRATION. Aucune candidature reçue par courrier ne pourra être traitée.

CLIQUER SUR « Plus d’information » ou « Je postule à cette offre »  pour arriver sur l’application « Transparence » ou suivre le lien suivant :

https://pastel.diplomatie.gouv.fr/transparenceext/transparence_emplois_reseau_cdd_ac.php?codePoste=0001007294

LES CANDIDATS SONT PRIÉS DE REMPLIR INTÉGRALEMENT ET AUSSI PRÉCISÉMENT QUE POSSIBLE LE FORMULAIRE DE CANDIDATURE (EN PARTICULIER LES CHAMPS « DIPLÔMES » ET « EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE » ET DE JOINDRE OBLIGATOIREMENT :

– CV

– lettre de motivation

– un état de vos services récent mentionnant vos corps, grade, échelon, indices brut et majoré

Apprentissage – archiviste (Bordeaux)

Date de l’offre : 27/07/2020

URL de l’offre :
https://www.place-emploi-public.gouv.fr/offre-emploi/sg-ddag33—archiviste–en-apprentissage-hf-reference-ARS_2020-459

Réf. ARS_2020-459

Gironde (33), France

Organisme de rattachement

Agence régionale de Santé La Réunion

Versant

Fonction publique d’Etat

Catégorie

B

Poste à pourvoir le

01/09/2020Postuler

Informations générales

  • Domaine fonctionnel & emploiAdministration générale • CHARGEE/CHARGE DE LA GESTION DES ARCHIVES (FPE – FP2ADM07)
  • Date de publication24/07/2020

Description du poste

Descriptif du poste

LOCALISATION ADMINISTRATIVE ET GEOGRAPHIQUE
Agence Régionale de Santé de la Nouvelle Aquitaine
Espace Rodesse
103 bis rue Belleville – CS91704
BORDEAUX CEDEX
Direction : Secrétariat Général – Direction Déléguée aux Affaires Générales
Service : Documentation-archives
Localisation géographique du poste : Bordeaux


DESCRIPTION DE LA DIRECTION
Responsable de la négociation et de la mobilisation des moyens propres de l’ARS,  le Secrétariat Général coordonne l’activité de trois directions déléguées, dont la Direction Déléguée aux Affaires Générales (DDAG) qui a pour missions de : piloter et gérer les ressources logistiques et immobilières de l’Agence, d’élaborer, participer à l’élaboration, au suivi et à l’exécution du budget de l’Agence, gérer les achats et les marchés publics, mettre en œuvre une politique de documentation (ressources documentaires, archivage…), enfin de mettre à disposition une expertise juridique au profit de l’ensemble des directions.

DEFINITION ET ACTIVITES DU POSTE
Définition du poste : Contribuer à la mise en œuvre de la politique de collecte, de conservation, de traitement, de communication et de mise en valeur des archives papier et électroniques dans le respect des obligations légales de conservation ; participer à la mise en œuvre du projet de gestion électronique des documents,  de la gestion électronique du courrier et au déploiement d’un système d’archivage électronique (SAE).

Activités essentielles :
– Contribuer à la gestion et à la mise en œuvre du système d’information des archives (SAE) : étude de besoin, analyse de processus, relation avec les prestataires,
– Récoler, trier et conditionner des dossiers à éliminer ou à verser,
– Rédiger des bordereaux d’élimination et de versement,
– Assurer un rôle de conseil et d’expertise auprès des directions,
– Réaliser des outils de recherche pour faciliter l’accès et la consultation du fonds d’archives,
– Travailler en lien avec les Archives départementales,
– Connaître et appliquer les durées d’utilité administrative (DUA),
– Mettre en œuvre les opérations de gestion du cycle de vie : tri, destruction, classement, description archivistique et de réalisation des inventaires d’archives,
– Répondre aux demandes des utilisateurs internes et externes des archives.

Relations internes : Ensemble des directions métiers et délégations départementales de l’ARS.

Relations externes : Archives départementales.

Rattachement hiérarchique : Responsable de service.

Profil recherché


PROFIL DU POSTE

Type de contrat : Uniquement contrat d’apprentissage (pas de contrat de professionnalisation)
Les dates de prise de fonction et de durée du contrat pourront être ajustées en fonction du calendrier de l’école.

Niveau d’étude :
– Bac +4 (Maîtrise/Master 1)
– Bac +5 (Master/diplôme d’études approfondies/ diplôme d’études supérieures spécialisées / diplôme d’ingénieur)

Domaine d’activité : Archivage


COMPETENCES REQUISES
Connaissances : 
– GESTION DE L’INFORMATION
– ENVIRONNEMENT ADMINISTRATIF, INSTITUTIONNEL
– DROIT/RÉGLEMENTATION
– BUREAUTIQUE ET OUTILS COLLABORATIFS
 
Savoir-faire :
– ARCHIVER
– RECHERCHER DES DONNÉES, DES INFORMATIONS
– ANALYSER UN BESOIN
– ANALYSER UNE INFORMATION, UNE DONNÉE, UNE SITUATION, UN DISPOSITIF
 
Savoir-être :
– AVOIR L’ESPRIT D’ÉQUIPE
– ÊTRE RIGOUREUX
– FAIRE PREUVE DE DISCRÉTION
– RÉACTIVITÉ
– SENS DE L’ORGANISATION

Le poste peut convenir à un premier poste dans le domaine ou à une nouvelle orientation professionnelle.

 Le jury est soucieux du respect du principe de non-discrimination et s’engage pour la diversité et l’égalité professionnelle. Tous les postes de l’ARS sont ouverts aux personnes en situation de handicap.

Nature de l’emploi

  • Apprentissage