La mer

Le 20 mai est déclarée Journée européenne de la mer.

La Journée maritime européenne a été instaurée par la déclaration tripartite signée par les présidents du Parlement européen, du Conseil et de la Commission européenne le 20 mai 2008 à Strasbourg, et dont le but est d’organiser des activités de diffusion et de débat sur des affaires maritimes avec la participation des principaux acteurs dans ce domaine.

La Journée européenne de la mer met en évidence chaque année le rôle crucial que jouent les océans et les mers dans la vie quotidienne non seulement des populations côtières mais aussi de l’ensemble des citoyens européens. Cette déclaration souligne par ailleurs les opportunités et les défis auxquels les régions et secteurs maritimes sont actuellement confrontés, depuis le tourisme et la pêche jusqu’au transport maritime, en passant par le changement climatique.

Cette année, la journée européenne s’est tenue à Gijón en Espagne, alors que le conseil de l’Union Européenne est justement sous la présidence espagnole.

Lire la suite

Napoléon Bonaparte

Quelques points de repère :

  • Louis Napoleone di Buonaparte est né le 15 août 1769 à Ajaccio.
  • 5 octobre 1795 : il est chargé par Barras de réprimer l’insurrection royaliste de Paris dirigée contre le Directoire. Il est ensuite nommé général de division et commandant de l’armée de l’Intérieur.
  • 1798-1799 : campagne d’Egypte.
  • 18 et 19 brumaire, an VIII (9 et 10 décembre 1799) : coup d’Etat.
  • Premier consul de 1800 à 1804.
  • 1801 : création de la Banque de France.
  • 1803 : création de la Légion d’honneur.
  • 1804 : promulgation du Code civil.
  • Napoléon Ier, empereur des Français de 1804 à 1814.
  • Batailles d’Austerlitz (1805), d’Iéna (1806) et de Wagram (1809).
  • Divorce en 1810 de Napoléon et de Joséphine de Beauharnais pour épouser la fille de l’empereur d’Autriche, Marie-Louise.
  • 2 avril 1814 : déchéance par le Sénat.
  • 6 avril 1814 : Napoléon exilé à l’île d’Elbe.
  • 1815 : les Cent Jours.
  • 18 juin 1815 : Défaite de Waterloo.
  • Banni à Sainte-Hélène en 1815, il y meurt en 1821.

Le code pénal a été publié le 12 février 1810 sous le titre de Code des délits et des peines. C’est le dernier code napoléonien et constitue la source principale du droit français. Le code a ensuite été refondu de 1992 à 1994.

Lire la suite

Les expositions universelles

Les expositions internationales sont de grandes expositions tenues régulièrement depuis le milieu du XIXè siècle. Le Bureau international des expositions (BIE), organisme régulant l’organisation de ces expositions internationales depuis 1931, définit les expositions comme les manifestations qui ont « un but principal d’enseignement pour le public, faisant l’inventaire des moyens dont dispose l’homme pour satisfaire les besoins d’une civilisation et faisant ressortir dans une ou plusieurs branches de l’activité humaine les progrès réalisés ou les perspectives d’avenir ». Les participants à ces expositions sont les États, les groupes de la société civile et les entreprises.

Les origines

Les expositions internationales ont été créées pour présenter les réalisations industrielles des différentes nations. Elles représentaient la vitrine technologique et industrielle des participants, témoignant du progrès au cours de la révolution industrielle. La première exposition universelle s’est déroulée à Londres en 1851.

À l’origine, chaque pays disposait d’un espace réservé dans un pavillon central. À partir de 1867, des pavillons nationaux firent leur apparition et se généralisèrent, les nations exposantes construisant des pavillons typiques de l’architecture de leurs pays.

Lire la suite

Les femmes célèbres dans l’histoire de France

Jeanne d’Arc, Aliénor d’Aquitaine, Diane de Poitiers, Catherine de Médicis, Anne d’Autriche, Marie-Antoinette, Madame de Sévigné, Marie Curie, George Sand, Lucie Aubrac, Simone Veil

Voici quelques unes des femmes célèbres de l’Histoire, que nous évoquerons dans cette newsletter, Bien entendu, il s’agit d’une liste non exhaustive, si sur les femmes citées, ni sur le choix de ces femmes ! Mine de rien, les femmes dans l’Histoire ont fait couler beaucoup d’encre !

Lire la suite

Henri IV

Henri IV, né Henri de Bourbon (13 décembre 1553 à Pau – 14 mai 1610 à Paris) fut roi de Navarre (Henri III de Navarre, 1572-1610) puis roi de France (1589-1610).

A la mort de sa mère, la protestante Jeanne D’Albret, Henri de Navarre hérite d’une région allant du nord des Pyrénées à Limoges, en passant par le Béarn et le Périgord. Baptisé en 1554, il se convertit à la foi nouvelle à 15 ans, et son mariage avec la catholique soeur de Charles IX Marguerite de Valois en 1572 fait scandale : dans la nuit du 23 au 24 août la milice du roi massacre plus de trois mille huguenots, et Henri de Navarre échappe à ce sort en abjurant sa religion. Mais Charles IX vient à mourir ; son frère Henri III monte sur le trône. Débute ainsi la septième guerre de religions, durant laquelle Henri de Navarre se bat pour conserver l’indépendance de sa région. En 1588, Henri III change de camp, et souhaite désormais que son beau-frère lui succède, à condition de renier sa foi. Descendant le plus direct du roi, Henri de Navarre se reconvertit ainsi au catholicisme à la mort de ce dernier. Il est sacré à Chartres le 27 février 1594, et reçoit l’absolution papale le 17 septembre 1595. Mais les catholiques lui sont toujours hostiles, et les protestants se sentent trahis : l’édit de Nantes, signé le 13 avril 1598, apaise quelque peu les tensions, garantissant à tous la liberté de culte. Durant son règne Henri IV eut à subir de nombreuses tentatives d’assassinat, jusqu’à celle fatale du 14 mai 1610, où, le frappant dans son carrosse de deux coups de couteau, François Ravaillac mit fin à sa vie.

Lire la suite