L’année 2001-2002 a été marquée par la réussite du passage de témoin à la rédaction en chef de notre bulletin de liaison. En effet, Guenaëlle Barbot a souhaité, pour des raisons personnelles, passer la plume éditoriale d’Archivore. Plume qui a été reprise avec sérieux et dynamisme par Geneviève Roux (Maîtrise 2002-2003).

De son côté le bureau emploi a poursuivi son travail avec rigueur, régularité et fiabilité, assurant ainsi une véritable reconnaissance nationale à cette commission, sous la responsabilité d’Agnès Seguin qui sera assistée, pour cette année, par Eve Jullien (Licence 2002-2003).

Faute de temps, le comité des fêtes n’a pu assurer qu’une seule rencontre l’année dernière. Cette année (2002-2003), un programme a d’ores et déjà été fixe sous la houlette d’Angélique Bauché (Maîtrise 2002-2003) qui succède ainsi à Pierre Beaumont.

Notre site Internet est toujours en ligne à 1’adresse suivante : http://membres.lycos.fr/archinet/. La conception générale du site a été revue en début d’année dernière. Avec presque deux ans d’existence, le forum de l’Aedaa, géré par Christelle Bruant, permet d’échanger sur notre métier, de poser des questions et d’y apporter des réponses !

Cette année, un questionnaire a été envoyé à l’ensemble des adhérents afin de renouveler l’annuaire de notre association. L’année 2002-2003, grâce au travail de Marielle Croquette (qui sera aidée par Muriel Gac) verra justement la saisie et la mise en forme des données déjà collectées.

Seconde édition, la journée d’étude organisée par la promotion de DESS a été une nouvelle fois une réussite. Seconde édition qui en appelle une autre! La promotion de DESS 2002-2003 nous concocte une journée pour le mois de mars prochain sur le thème de la déontologie.

Toutes ces activités demandent du temps et de la bonne volonté. Au nom de 1’ensemble du bureau, je ne peux que renouveler nos plus sincères remerciements a tous les adhérents qui assurent avec simplicité et efficacité la responsabilité de toutes ces commissions.

Jean Chevalier,

Président de l’Aedaa

Laisser un commentaire