Bourses d’étude par l’Association pour l’histoire des chemins de fer

Pour en savoir plus sur le programme scientifique

Pour en savoir plus sur le règlement de la bourse d’étude

Rails & histoire

Appel à candidature aux bourses d’étude, 2021-2022

Rails et histoire, l’Association pour l’histoire des chemins de fer, accorde une aide financière – jusqu’à 3 000 euros annuels – aux étudiant.e.s dont les travaux universitaires contribuent à la connaissance des transports par rail. Cette aide est accordée par le Comité scientifique de l’association dans le cadre d’une convention passée entre l’étudiant.e et l’association, sur la recommandation et avec l’accord du directeur de recherches.

La durée de la convention d’étude est d’une année universitaire pour les Masters 1 et 2, d’une année renouvelable deux fois pour les Doctorats.

Le montant annuel de la bourse d’études peut atteindre 3 000 €.

Rails & histoire reçoit les candidatures des étudiant.e.s qui préparent des mémoires en toutes disciplines des sciences humaines et sociales, sciences de l’ingénieur, architecture, etc.

Les projets de mémoire doivent porter en priorité sur les thèmes déterminés par le comité scientifique pour le programme de recherches 2018-2023 de Rails & histoire :

  • Gares et urbanisation métropolitaine, entre histoire, mémoire et projet. Patrimoine ferroviaire et projet urbain en Île-de-France à l’heure du Grand Paris Express.
  • Pour une histoire de la cabine de conduite, de la vapeur au TGV.
  • Loger le cheminot.
  • Train et écologie
  • Histoire de la libéralisation ferroviaire.
  • L’attachement populaire au chemin de fer : entre accueil, refus et deuil du rail dans la longue durée.
  • Liaisons directes et correspondances : pour une histoire de la gestion des nœuds au service de l’accessibilité territoriale dans la longue durée.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au vendredi 5 novembre 2021.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter la page dédiée du site internet de Rails & histoire : https://www.ahicf.com/bourses

En vous remerciant par avance de bien vouloir diffuser cet appel auprès de vos collègues et étudiants susceptibles d’être intéressés.

Cécile Hochard
Responsable du pôle scientifique

9, rue du Château-Landon 
75010 PARIS

www.ahicf.com

Compte rendu du CA du 5 juin 2021

PRÉSENTS

Bureau : Mia Viel (présidente), Quentin Rabier (vice-président), Guillaume Mortier (secrétaire).

Conseil d’administration : absents

ABSENTS EXCUSÉS

Bureau : Perrine Guillon (trésorière), Sandra Fullenbaum Lenfant (vice secrétaire), Lucie Martinez (vice trésorière), Kévin Fouquet (bureau communication), Julie-Anne Kervella (bureau emploi).

Lien vers le document :

Compte rendu du CA du 24 avril 2021

PRÉSENTS

Bureau : Mia Viel (présidente), Quentin Rabier (Vice-président), Guillaume Mortier (secrétaire).

Conseil d’administration : absents

ABSENTS EXCUSÉS

Bureau : Perrine Guillon (trésorière), Sandra Fullenbaum Lenfant (vice secrétaire), Lucie Martinez (vice trésorière), Kévin Fouquet (bureau communication, Julie-Anne Kervella (bureau emploi)

Lien vers le document :

Compte rendu du CA du 27 Mars 2021

PRÉSENTS

Bureau : Mia Viel (présidente), Quentin Rabier (vice-Président), Guillaume Mortier (secrétaire).

Conseil d’administration : Julie-Anne Kervella (bureau emploi)

ABSENTS EXCUSÉS

Bureau : Perrine Guillon (trésorière), Sandra Fullenbaum Lenfant (vice secrétaire), Lucie Martinez (vice trésorière), Kévin Fouquet (bureau communication .

Lien vers le document :

Journée d’études « Les archives transnationales. Définition, limite et enjeux » (17 juin 2021) des étudiant.e.s de l’université de Picardie

En tant que promotrice d’initiatives étudiantes liées aux archives, l’Aedaa est heureuse de vous présenter la journée d’études des étudiant.e.s en Master 1 Métier des archives et technologies appliquées (MATA) de l’université de Picardie.

Affiche « Les archives transnationales. Définition, limites et enjeux »

L’objectif de cette journée d’études sera de mener une réflexion autour de la définition des archives transnationales grâce à l’expérience des intervenants. Les exemples de la Lorraine comme de la Savoie durant l’époque moderne ou encore des archives coloniales, nous interrogent sur l’existence des archives transnationales et sur leur définition. Leurs intentions sont de poser les limites et d’identifier les enjeux de cette notion nouvellement arrivée dans le paysage archivistique. 

Pour plus d’informations, contactez les à l’adresse je.transnationales.upjv@gmail.com et suivez les sur les réseaux : JE_archives_transnationales (Facebook et Twitter)