2021 : Community archives. Archives et identité(s) collective(s) : les spécificités d’une approche française

12 février 2021 : save the date

Plus d’informations bientôt 😉


Réalisée par @BKtheGrumpycat, jeune artiste récemment en free-lance. Nous espérons qu’elle vous plaira autant qu’à nous !

Community archives, que sont-elles ?

Ces archives sont caractéristiques par leur lien avec les communautés qu’elle concernent ou leur production même par ces communautés. Ces dernières se définissent en tant que communautés à travers des critères tels que la localité, l’ethnie, la foi, la classe sociale, le genre, l’orientation sexuelle…

Les community archives sont des archives qui font état de l’histoire et des patrimoines de la communauté qu’elles concernent. La constitution d’archives et l’effort de préservation qui en résulte correspondent à une volonté de construire une identité et de se revendiquer en tant que groupe qui peut prétendre à des attentes sociales et politiques. Surtout, l’accès à la mémoire communautaire est fondamental pour permettre aux individus de comprendre leur héritage afin qu’ils puissent utiliser ces connaissances au profit de la communauté.

La spécificité des community archives repose sur l’implication de la communauté dans la gestion de sa propre production documentaire. Cela se traduit dans les activités de collecte, de conservation et d’exploitation qui sont entreprises. Ces archives sont souvent amenées à être conservées dans des dépôts constitués ou dans des services indépendants, et regroupent une large typologie d’archives : papiers, iconographies, archives audiovisuelles, archives orales voire des objets.

Pour prendre de l’avance sur la JEA du 12 février 2021 :

– Flinn (Andrew), “Community archives”, in Duranti (Luciana) and Francks (Patricia) (éd.), Encyclopedia of Archival Science, London, Rowman & Littlefield, 2015, p. 145-148.

-Marcilloux (Patrice), Les ego-archives : traces documentaires et recherche de soi, Rennes, PUR, 2013, 250 p.