Archivor, n°36, Septembre 2006, 72 p.

Archivor, n°36, Septembre 2006, 72 p.

  • Débats :
    • Avec Jean-Marc Chalon (page 4)
    • Avec Katell Auguié (page 6)
  • Expériences :
    • La valorisation du très contemporain :
      • L’action culturelle du Centre des archives contemporaines (page 7)
      • La valorisation culturelle aux archives régionales (page 10)
    • L’apport des nouvelles technologies : la communication externe aux archives municipales de Rennes (page 14)
    • La collaboration ou le secret de réussite d’une action culturelle :
      • L’action culturelle liée à la pérennité d’un service d’archives d’une collectivité territoriale ? (page 20)
      • De l’importance de la coopération inter services pour la réussite d’une exposition d’archives (page 26)
      • Archives et communication à Chatou : un partenariat privilégié (page 29)
      • Le service Histoire et mémoires des quartiers aux archives municipales de Nantes (page 32)
      • Une collecte particulière d’archives orales : le projet Douce banlieue (page 35)
    • La mise en valeur de la culture d’entreprise :
      • SANOFI-AVENTIS, une identité à définir, un patrimoine à restituer (page 39)
      • Des archives aux expositions, de la conservation à la valorisation (page 43)
    • Et si l’on valorisait les archivistes ? : quand les archives d’Évreux fêtent leurs 20 ans… (page 45)
    • Comme si vous y étiez…
      • Il faut cultiver ses archives, cultivons nos archives (page 48)
      • Archives municipales de Boulogne-sur-Mer, Boulogne 40-44 (page 51)
  • Outils
    • Fiche théorique (page 55)
    • L’action culturelle en chiffres (page 58)
    • Expositions en cours (page 59)
    • Expositions virtuelles (page 61)
    • Contrat de prêt type (page 68)
    • Bibliographie (page 70)

Édito :

Archivore a été repensé et il en a perdu son -e final !

Lors de la dernière assemblée générale, les adhérents, en l’occurrence vous, avez voté pour une version plus « dans l’air du temps », à savoir dématérialisée et plus attrayante.

Archivor est donc maintenant un bulletin thématique. Disponible gratuitement sur notre site internet pour les adhérents, il le sera également sur commande pour les non-adhérents. Nous avons souhaité qu’Archivor se décline en 3 parties. Nous retrouverons dans chaque numéro des points de vue, des récits d’expérience et des outils pour vous accompagner dans cette pratique professionnelle.

L’AEDAA est à la croisée des chemins : des outils de communication performants ont été mis en place, que beaucoup nous envient mais comme dans toute association, celle-ci fonctionne sur le principe du bénévolat, de la participation de chacun. L’AEDAA a besoin de vous pour exister.

Ainsi la thématisation d’Archivor permettra à chacun de faire partie, quand il le souhaitera, de l’équipe de pilotage et de participer au réseau AEDAA tout en aidant à son rayonnement.

Archivor, si tu l’aides pas il s’endort !