Archivore, n°19, Mars 2001, 28 p.

La recherche en archivistique, qu’en est-il aujourd’hui ? Qu’en était-il hier ? Si la journée d’étude de février dernier a permis de faire un point d’étape intéressant sur la situation actuelle, Archivore n°19 propose, lui, un compte rendu de la première journée d’étude de la formation (mars 2001) qui portait déjà sur ce sujet. (Le détail des interventions est en ligne ici )

Ce numéro d’Archivore permet également de faire le point sur l’évolution d’une autre problématique en proposant un riche compte rendu des Journées internationales organisées par la Direction des Archives de France en mars 2001 : Archives, en 0 et 1 – La conservation des documents électroniques. Entre questionnements désormais résolus et problèmes persistants, cet article aborde notamment l’administration en ligne, l’obligation de diffusion des données publiques, l’archivage des bases de données, l’archivage du courrier électronique, l’impact sur les formations et sur l’avenir de la profession, etc.

Edito, sommaire et accès au n°19 (réservé aux adhérents)

Margot Georges

Archivore, n°19, Mars 2001, 28 p.

Archivore, n°19, Mars 2001, 28 p.

  • Edito (page 1)
  • News de l’asso (page 2)
  • News de la formation (page 6)
  • Quelques mots pour le dire (page 9)
  • Perles de culture : Rencontre de M. Bélaval (page 11)
  • Journée d’étude (page 12)
  • Journée internationale (page 14)
  • Bruits de fonds : Les archives nationales de Iasi (Roumanie) (page 23)
  • Bloc notes (page 26)

Edito :

Méninges de printemps…

Le cliché – que l’on nous renvoie parfois – de l’archiviste plongé dans ses vieux grimoires et reclus dans sa tour d’ivoire ne résistera pas très longtemps à la lecture de ce numéro… Archivore vous propose de découvrir les archivistes d’aujourd’hui à travers deux évènements d’actualité. Le 16 mars dernier, les étudiants de DESS conjointement avec l’université d’Angers et les Archives départementales de Maine-et-Loire organisaient une Journée d’Etude sur la recherche en archivistique. La préparation collective du projet et les rencontres entre professionnels furent révélatrices de la passion qui anime nos collègues. Le deuxième événement couvert par Archivore est le congrès sur les nouvelles technologies organisé par la Direction des archives de France. Un de nos envoyés spéciaux était sur place ! Vous trouverez aussi vos rubriques habituelles avec notamment une sympathique carte postale de Roumanie.

Publier un journal – même trimestriel – est une perpétuelle gageure. Il faut tenir compte des imprévus divers, de l’actualité, de la disponibilité des uns et des autres,… Jusqu’au dernier moment, je me demande si le journal sortira dans des délais convenables. Et à chaque fois, la magie opère…. L’expérience est stimulante, légèrement stressante mais ô combien enrichissante !!! Alors, si l’aventure vous tente, venez donner votre avis, participez au Comité de lecture. Archivore se fera un plaisir de vous accueillir dans son équipe de rédaction.

Guénaëlle BARBOT

Archivore, n°19, Mars 2001, 28 p.

La recherche en archivistique: qu’en est-il aujourd’hui?

XVe journée d’archivistique d’Angers

La formation Archives de l’université d’Angers organise chaque année depuis 15 ans maintenant une journée d’étude autour d’une problématique de la profession. Lieu d’échanges et de réflexions entre les professionnels, les étudiants et le grand public, l’événement tenu sur une journée pleine sera présenté cette année par les étudiants de deuxième année du Master le :

Vendredi 03 février 2017

Maison de la recherche Germaine-Tillion, 5 bis boulevard Lavoisier.

Le thème retenu pour cette XVe édition est la recherche en archivistique, faisant ainsi écho au thème de la toute première journée d’étude en 2001. L’occasion sera donnée de faire une rétrospective, un bilan et de souligner les évolutions qu’a connu le sujet ces dernières années. La journée sera divisée selon trois thématiques.

Tout d’abord, une première approche autour des établissements d’enseignement supérieur comme lieux de formation et de recherche en archivistique, comme c’est le cas de l’université d’Angers. Cela donnera lieu à une table ronde entre plusieurs doctorants et docteurs récents de l’Université.

Puis, une seconde partie portera une réflexion sur les enjeux d’interdisciplinarité inhérents à l’archivistique : bibliothéconomie, humanités numériques et autres domaines seront explorés.

Enfin, la dernière partie sera dédiée à la recherche en archivistique perçue ou conduite dans le milieu professionnel, regroupant des professionnels de différents horizons, services d’archives privées, d’archives publiques, réseau associatif ou encore organisation internationale tel le Conseil international des Archives.

 

Pour plus d’informations, n’oubliez pas de suivre les comptes Twitter @jearchives2017 et Facebook