Date de l’offre : 17/03/2022

URL de l’offre : https://www.archivistes.org/L-INPI-4861

Organisation DPI / DA / SARC / Archives numé­ri­ques
Localisation géo­gra­phi­que Ile-de-France / Courbevoie
Contrat CDI

Description du poste
Établissement public, entiè­re­ment auto­fi­nancé, placé sous la tutelle du minis­tère en charge de la pro­priété intel­lec­tuelle, l’INPI se situe au cœur de la démar­che d’inno­va­tion des entre­pri­ses fran­çai­ses. Au-delà de son action d’enre­gis­tre­ment et de déli­vrance de titres (bre­vets, mar­ques, des­sins et modè­les) et de la ges­tion du Guichet unique et du Registre géné­ral des entre­pri­ses, l’Institut agit en faveur du déve­lop­pe­ment économique par ses actions de sen­si­bi­li­sa­tion et de valo­ri­sa­tion de l’inno­va­tion et de ses enjeux. Il accom­pa­gne ainsi quo­ti­dien­ne­ment les entre­pri­ses dans la créa­tion, le déve­lop­pe­ment et l’opti­mi­sa­tion de leur stra­té­gie d’inno­va­tion. Il par­ti­cipe également acti­ve­ment à l’élaboration et à la mise en œuvre des poli­ti­ques publi­ques dans le domaine de la pro­priété indus­trielle et de la lutte anti-contre­fa­çon.

Pour son ser­vice des archi­ves à la direc­tion de la pro­priété indus­trielle, l’INPI recher­che un(e) chef(fe) de projet archi­vage en CDI – F/H

Missions
Rattaché (e) au res­pon­sa­ble du ser­vice, et inté­gré(e) à une équipe de 5 col­la­bo­ra­teurs, vos prin­ci­pa­les acti­vi­tés seront les sui­van­tes :
 de contri­buer à défi­nir et faire évoluer la poli­ti­que d’archi­vage de l’INPI, de mettre à jour le réfé­ren­tiel docu­men­taire du ser­vice (tableaux de ges­tion), d’élaborer les outils de suivi des archi­ves cou­ran­tes et inter­mé­diai­res ;
 d’assu­rer le suivi des pro­cé­du­res d’archi­vage : ver­se­ments régu­liers des archi­ves entre les sites de Courbevoie, Lille et Compiègne, trans­ferts excep­tion­nels depuis les autres sites, opé­ra­tions de tris, clas­se­ments, inven­tai­res et éliminations des archi­ves phy­si­ques ;
 d’admi­nis­trer et gérer le sys­tème d’infor­ma­tion archi­vis­ti­que (SIA) de l’INPI ;
 de super­vi­ser le res­pect des règles de conser­va­tion, de com­mu­ni­ca­tion et de sécu­rité des archi­ves sur les dif­fé­rents sites d’archi­vage, de sur­veiller les condi­tions de conser­va­tion maté­rielle, de diag­nos­ti­quer l’état de conser­va­tion, d’anti­ci­per les dégra­da­tions, de pro­po­ser des solu­tions de trai­te­ment le cas échéant ;
 En tant que chef de projet opé­ra­tion­nel, d’assu­rer la coor­di­na­tion et la conduite des pro­jets qui vous seront confiés (ratio­na­li­sa­tion des espa­ces, dimi­nu­tion du sto­ckage phy­si­que, déma­té­ria­li­sa­tion et infor­ma­ti­sa­tion). A ce titre, vous serez notam­ment chargé(e) d’assu­rer le suivi du chan­tier des fonds pour condi­tion­ner / recondi­tion­ner cer­tains fonds ;
 de rendre compte régu­liè­re­ment de vos acti­vi­tés auprès du res­pon­sa­ble de ser­vice, de rédi­ger des cahiers des char­ges pour la pas­sa­tion des mar­chés (logi­ciel, tiers-archi­vage, etc.) et d’élaborer des pro­po­si­tions bud­gé­tai­res.

Profil recher­ché :
Titulaire d’un diplôme Bac+5 avec une spé­cia­li­sa­tion en archi­vis­ti­que ou conser­va­tion du patri­moine, vous dis­po­sez d’une pre­mière expé­rience pro­fes­sion­nelle signi­fi­ca­tive, de pré­fé­rence dans un ser­vice d’archi­ves public. Vous maî­tri­sez par­fai­te­ment la légis­la­tion et les normes archi­vis­ti­ques en vigueur (papier et électronique), en par­ti­cu­lier sur les ques­tions de conser­va­tion et de bâti­ment d’archi­ves. Vous savez conduire un projet, en lien avec d’autres ser­vi­ces et des pres­ta­tai­res exter­nes, et vous êtes reconnu(e) pour votre capa­cité à trans­met­tre l’infor­ma­tion (péda­go­gie). Vous avez une appé­tence pour les outils infor­ma­ti­ques et êtes à l’aise avec le fonc­tion­ne­ment d’un SIA. Curieux(se) et rigou­reux(se) avec un esprit d’ini­tia­tive, vous êtes force de pro­po­si­tion par vos actions et vous contri­bue­rez à la trans­for­ma­tion et au déve­lop­pe­ment de l’Institut. Goût du tra­vail en équipe et sens des rela­tions humai­nes sont atten­dus sur ce poste.

Les avan­ta­ges à nous rejoin­dre :
Dès votre arri­vée à l’INPI et tout au long de votre par­cours d’inté­gra­tion, votre res­pon­sa­ble vous épaulera et suivra votre évolution pro­fes­sion­nelle. Vous gagne­rez pro­gres­si­ve­ment en auto­no­mie et béné­fi­cie­rez d’une poli­ti­que de for­ma­tion conti­nue active.
Vous pour­rez pro­fi­ter de mesu­res RH attrac­ti­ves (mutuelle & pré­voyance, loge­ment, crèche, etc.) et également des acti­vi­tés de notre asso­cia­tion cultu­relle et spor­tive. Vous évoluerez dans un envi­ron­ne­ment de tra­vail agréa­ble (locaux moder­nes) et convi­vial (café­té­ria, res­tau­rant d’entre­prise). En termes d’acces­si­bi­lité, les accès aux par­kings véhi­cule et vélo sont dis­po­ni­bles pour nos col­la­bo­ra­teurs. De plus, nous nous situons près des trans­ports envi­ron 5 minu­tes à pied (Transilien vers Paris et la Défense en 10 minu­tes, bus), de com­mer­ces de proxi­mité et, à côté du parc arboré de la ville.
Poste basé à Courbevoie (92) avec des dépla­ce­ments fré­quents sur le site de Compiègne. Poste ouvert au télé­tra­vail 1 à 3j/s (après vali­da­tion de la période d’essai).

Processus de recru­te­ment :
Notre pro­ces­sus de recru­te­ment allie qua­lité et pro­fes­sion­na­lisme : ana­lyse de votre cv exclu­si­ve­ment sur l’adé­qua­tion com­pé­ten­ces/postes et entre­tiens de recru­te­ment.
L’INPI s’ins­crit dans une démar­che active en faveur de l’emploi des per­son­nes en situa­tion de han­di­cap et sou­haite ainsi par­ti­ci­per à leur inser­tion en milieu pro­fes­sion­nel et étudiera avec atten­tion toutes les can­di­da­tu­res reçues.

Précisions sur le ser­vice des archi­ves :
L’INPI gère trois types d’archi­ves :
 les archi­ves liées aux pro­cé­du­res de déli­vrance des titres de pro­priété indus­trielle (bre­vets, mar­ques, des­sins et modè­les) et le regis­tre natio­nal du com­merce et des socié­tés (RNCS) ;
 un très impor­tant fonds patri­mo­nial cons­ti­tué des bre­vets (de 1791 à 1901), des mar­ques (de 1858 à 1965) et des des­sins et modè­les (de 1910 à 1995) ;
 les archi­ves admi­nis­tra­ti­ves (pièces finan­ciè­res, mar­chés publics, docu­ments RH, etc.).

En vertu d’une conven­tion d’auto­no­mie signée avec la direc­tion des Archives de France le 4 juin 2008, l’INPI assure lui-même la ges­tion de ses archi­ves, confor­mé­ment aux dis­po­si­tions du code du patri­moine. La conven­tion pré­voit des opé­ra­tions de contrôle de la part des Archives de France, afin de s’assu­rer notam­ment de la sécu­rité des docu­ments, de la qua­lité scien­ti­fi­que et tech­ni­que des ins­tru­ments de recher­che qui en per­met­tent l’exploi­ta­tion et de la bonne valo­ri­sa­tion du patri­moine archi­vis­ti­que.

Le ser­vice des archi­ves a pour mis­sions :
 de déter­mi­ner et mettre en œuvre la poli­ti­que d’archi­vage de l’INPI ;
 de veiller au res­pect de la conven­tion d’auto­no­mie signée avec les Archives de France ;
 d’accom­pa­gner et de conseiller les ser­vi­ces de l’INPI dans la ges­tion de leurs archi­ves ;
 d’assu­rer la ges­tion des fonds d’archi­ves phy­si­ques (150 km linéai­res répar­tis sur trois sites de l’INPI et chez un pres­ta­taire externe) ;
 de valo­ri­ser les fonds patri­mo­niaux (numé­ri­sa­tion, moder­ni­sa­tion des outils infor­ma­ti­ques, par­ti­ci­pa­tion à des expo­si­tions, accueil des cher­cheurs, etc.) ;
 de mettre à dis­po­si­tion les archi­ves, tant pour les ser­vi­ces de l’INPI que pour des usa­gers exté­rieurs (13 000 consul­ta­tions par an),
 d’assu­rer un archi­vage électronique pérenne et sécu­risé.

En ce qui concerne l’archi­vage électronique, l’INPI pos­sède son propre sys­tème d’archi­vage électronique (SAE) per­met­tant notam­ment la concep­tion, la mise en œuvre et l’exploi­ta­tion de ce sys­tème d’archi­vage ainsi que le res­pect des exi­gen­ces de maî­trise, de sécu­rité et de péren­nité liées à leurs mis­sions publi­ques. L’archi­vage électronique cons­ti­tue un enjeu majeur dans un contexte de déma­té­ria­li­sa­tion en cours des pro­cé­du­res de déli­vrance des titres de pro­priété indus­trielle.

Pour assu­rer ces mis­sions, le ser­vice des archi­ves de l’INPI est com­posé, outre le res­pon­sa­ble du ser­vice, de 12 agents répar­tis en deux pôles : un pôle archi­ves numé­ri­ques situé au siège social de Courbevoie et un centre d’archi­ves situé à Compiègne.

Pour pos­tu­ler :
https://inpi.mycv.tech/index.php?id_offre=fb59c52dfd1d6&id_media=Association%20des%20ar­chi­vis­tes%20fran%C3%A7ais%20(AAF)&module=offre&action=detail_offre

RGPD : L’Inpi prend soin des don­nées per­son­nel­les que vous com­mu­ni­quez par votre can­di­da­ture, ainsi que dans le cadre de la pro­cé­dure de recru­te­ment. Pour en savoir plus, consul­tez notre poli­ti­que de pro­tec­tion des don­nées per­son­nel­les : https://www.inpi.fr/fr/don­nees-per­son­nel­les