URL de l’offre : https://place-emploi-public.gouv.fr/offre-emploi/csvt–directeurtrice-adjointe-des-archives-departementales-des-alpes-maritimes–06-hf-reference-2021-739446/

Date de l’offre : 04/02/2022

  • Fonction publique de l’État
  • Employeur : Archives Départementales
  • Localisation : 147 boulevard du Mercantour – 06206 NICE cedex 06

Date limite de candidature : 05/03/2022

  • Nature de l’emploi : Emploi ouvert aux titulaires et aux contractuels
  • Expérience souhaitée : Non renseigné
  • Rémunération : (fourchette indicative pour les contractuels)Non renseigné
  • Catégorie : Catégorie A (cadre)
  • Management : Non renseigné
  • Télétravail possible :Non renseigné

Vos missions en quelques mots

     – Assure pour le compte de l’Etat le contrôle scientifique et technique sur les archives publiques de son domaine (archives des collectivités, notamment 163 communes (1 098 000 habitants) comportant 1 service d’archivistes itinérants (Centre de gestion), 1 service métropolitain d’archives, 13 services d’archives municipales en coordination et partage avec le directeur.

     – Encadre la section « archives communales, sardes et valorisation ». Définit et évalue les missions des agents placés sous son autorité, incluant le photographe chargé de la numérisation interne.

     – Est le/la référent(e) du nouveau système d’information archivistique Ligéo (chef de projet métier), en liaison avec la cheffe de projet du nouveau portail. Propose la présence des Archives départementales sur les réseaux sociaux.

     – Co-supervise avec le directeur la politique de valorisation des archives et contribue à lui donner sa dimension scientifique : expositions, publications (notamment de catalogues d’expositions), revue Recherches régionales.

     – Participe aux actions de formation et de valorisation du patrimoine.

Management et adaptation au contexte

      – Dirige les agents de sa section (2 catégories A, 2 catégories B, 6 catégories C ; 10 agents évalués).

      – Prépare les délibérations (contrats, conventions), les marchés du service (175 000 euros en fonctionnement ; 104 000 euros en investissement) en lien avec le directeur.

Adjoint(e) au directeur

Membre de l’équipe de direction.

Il (elle) participe à la co-définition des objectifs et à la gouvernance du service.

Remplaçant(e) exclusif(ve) du directeur en cas d’absence.

Il (elle) peut être amené(e) à représenter le service lors de réunions dans la collectivité.

Profil recherché

Compétences techniques :

Compétences professionnelles spécifiques : cadre législatif, réglementaire et normatif, en particulier les règles de réutilisation des données publiques (maîtrise) ; modes de collecte, de gestion et de traitement des archives en EAD-EAC (expert) ; culture générale (notamment historique : expert), règles et pratiques de conservation préventive, de la muséographie et de la scénographie (maîtrise) ; technologies de l’information applicables aux archives électroniques et l’internet (maîtrise).

Connaissances administratives : organisation de l’Etat et des collectivités territoriales (expert) ; procédures budgétaires et comptables (maîtrise) ; Code de la commande publique (maîtrise).

Savoir-faire

Diriger, motiver et animer son équipe : planifier, organiser, déléguer et coordonner.

Travailler en mode projet (nouveau système d’information archivistique).

Savoir rendre compte et se positionner vis-à-vis de ses collègues et de son responsable hiérarchique.

Être capable de travailler en équipe.

Savoir-être (compétences comportementales)

Avoir le sens des relations humaines

Avoir le sens du service public, de l’autorité et des qualités d’écoute

Avoir de la méthode, le sens de l’organisation, des capacités d’analyse et de synthèse

Avoir du goût pour les travaux scientifiques.

Être discret.

Profil du candidat recherché (le cas échéant) :

Maîtrise des nouvelles technologies et de l’internet.

Éléments de candidature

Personne à contacter

siaf.rh@culture.gouv.fr

Qui sommes nous ?

Installées en 1981 à l’ouest de Nice, au sein du centre administratif des Alpes-Maritimes réunissant services centraux de l’Etat territorial et du conseil général, les Archives départementales conservent près de 40 klm d’archives du XIe siècle à nos jours.

Outre la collecte, le classement et la mise à disposition d’archives papier, elles y procèdent depuis 2019 pour les archives électroniques (plateforme as@lae). Elles mènent par ailleurs une active collecte de témoignages oraux.

Effectifs du service : 49 agents dont 3 d’État (2 conservateurs dont le directeur ; 1 chargée d’études documentaires), 46 territoriaux (8 A, 17 B ; 21 C).

Budget. BP 2021 : 175 000 euros en investissement ; 104 000 euros en investissement.

Dans le cadre de sa stratégie de Responsabilité Sociale des Organisations (RSO), le Ministère de la Culture et ses établissements publics s’engagent à promouvoir l’égalité professionnelle et la prévention des discriminations dans leurs activités de recrutement. Une cellule d’écoute, d’alerte et de traitement est mise à la disposition des candidats ou des agents qui estimeraient avoir fait l’objet d’une rupture d’égalité de traitement.

Liaisons hiérarchiques :

Le directeur des Archives départementales

Le directeur général culture, transformation numérique et relation à l’usager

Le secrétaire général de la Préfecture

       La cheffe de service interministériel des Archives de France

Liaisons fonctionnelles :

Les différentes directions du Conseil départemental, notamment la direction des services numériques, la direction des finances et la direction des ressources humaines.