URL de l’offre : réseau de l’Aedaa

Date de l’offre : 13/10/2021

Située entre les agglomérations du Mans, d’Alençon et le Parc Naturel régional du Perche, la communauté de communes Maine Saosnois comprend 28 500 habitants et 51 communes. L’organisation de ses services se déploie en 5 pôles (administration générale, développement territorial, actions culturelles, environnement/services techniques, petite enfance/enfance/jeunesse/domaine social) et regroupe plus de 140 agents (titulaires, contractuels, droit privé) de filières différentes (administrative, technique, culturelle, animation, sociale…).

Missions

Sur un premier site

  • Repérer les boîtes éliminables
  • Créer les bordereaux d’élimination
  • Réaliser le récolement (une base est déjà existantes)

Sur un second site

Créer les bordereaux d’élimination Réaliser le récolement (une base est déjà existantes)

  • Une meilleure connaissance des collections serait possible grâce :

– au regroupement de tous les instruments de recherche,

– au récolement des ouvrages catalogués,

– au récolement des collections non décrites, dont la presse.

  • Concernant la bibliothèque d’étude, quel devenir ? 

– son histoire serait à préciser (origine, conditions liées aux dons, le cas échéant) ;

– elle pourrait présenter localement un intérêt notamment pour des enseignants ou des lycéens.

cet intérêt serait à faire évaluer par la DRAC (conseiller livre et lecture) ;

– s’agissant des volumes les plus récents de lecture publique : un désherbage pourrait être envisagé ;

  • Les fichiers et catalogues pourraient faire l’objet d’une saisie en vue de constituer un catalogue informatisé ;
  • Les collections (presse, iconographie) pourraient être valorisées par des actions de médiation sur l’histoire locale ;

en revanche, il importera de réfléchir à l’opportunité de conserver des titres nationaux, disponibles sous forme numérique.

  • La conservation de collections archéologiques doit faire l’objet d’une réflexion : transfert (dépôt) vers un centre de conservation et d’études du mobilier archéologique afin d’en assurer facilement la mise à disposition pour l’exploitation scientifique ? Il conviendrait de se rapprocher du service régional de l’Archéologie de Normandie, compte tenu de la localisation des sites fouillés, à tout le moins pour faire connaître ce mobilier.
  • Les registres cadastraux devront rejoindre le fonds des archives communales de Mamers.

les collections devront être désinfectées, dépoussiérées et conditionnées avant transfert, même s’il s’agit d’un déménagement vers une localisation provisoire. Ces opérations sont indispensables à la fois pour stopper la dégradation des documents et objets et pour éviter la contamination des locaux où ces collections seraient transférées


La tutrice sera la référente archives, Anita Galais.

Contact : a.galais@mainesaosnois.fr