Conservateur(trice) du patrimoine au département des Archives privées (H/F)

Date de publication : 24/04/2015

URL : https://biep-recrute.talent-soft.com/Handlers/download.ashx?filetype=1032&fileguid=71f6d2f4-986e-4b6f-93c2-9f743d8d3adb&offerid=37408

 

Intitulé du poste : Conservateur(trice) du patrimoine au département des Archives privées (H/F)

Catégorie statutaire : A
Corps : conservateur(trice) du patrimoine
Adresse administrative et géographique de l’affectation : Archives nationales : 59 rue Guynemer – 93380 Pierrefitte-sur-Seine

Missions et activités principales :

Au sein des Archives nationales, la direction des Fonds est chargée de la collecte, du tri, de l’étude, du classement et de l’inventaire des archive.
Elle participe à l’orientation des chercheurs, à la communication et à la valorisation des documents en lien avec la direction des publics. Le département des Archives privées est chargé plus spécifiquement des fonds d’origine privée, de toutes époques (du Moyen-Age au XXIe siècle), entrés par voie d’achats, dons, legs, dations, dépôts. Il assure la veille des catalogues de vente aux enchères pour les acquisitions. Il expertise les demandes d’entrée émanant de personnes, familles associations et les présente au Comité des entrées des Archives nationales. Il élabore les conventions de dons ou de dépôts en liaison avec le service juridique. Il fait réaliser les classements et instruments de recherche par son équipe scientifique et la communication en salle de lecture par son équipe technique. Il propose tous les ans un programme de numérisation et de mise en ligne des archives privées. Il intervient dans le Programme Scientifique et Culturel du PSCE des Archives nationales notamment autour des archives de Turgot, des hommes et femmes politiques du XXe siècle, du collège de Juilly depuis trois siècles, de la Première guerre mondiale et de la Révolution russe de 1917, des migrants (émigrés et immigrés) de la Révolution à nos jours.
Au sein du Département des Archives privées, le/la conservateur(trice) sera associé(e) à l’ensemble des missions du service. Il/Elle sera l’adjoint(e) du/de la chef(fe) de département pour l’élaboration des programmes de coordination des équipes technique et scientifique du département des archives privées, les relations avec la direction des Fonds et la direction des Publics et les relations extérieures. Le/La conservateur(trice) sera lui/elle-même chargé(e) de la responsabilité d’une partie fonds privés, sur lesquels il/elle conduira des projets spécifiques. Le/La conservateur(trice) aura pour mission :
– les contacts avec les déposants ou donateurs (personnes, familles, associations) pour la
préparation des entrées, l’élaboration et le suivi des conventions, l’entrée des fonds ;
– l’intérim éventuel du chef de département en l’absence de ce dernier ;
– l’instruction des demandes d’autorisation de consultation ou de dérogation ;
– le classement de certains fonds, l’élaboration d’instruments de recherche dans le Système Archivistique des Archives nationales et leur publication dans la Salle des Inventaires Virtuelle ;
– la mise en oeuvre des programmes du PSCE ;
– l’expertise scientifique auprès des chercheurs, des autres services des Archives nationales et des partenaires des Archives nationales : réponse à des demandes de recherche complexes, étude de documents, proposition de sujets de recherche pour des travaux universitaires, intervention à des colloques ou des journées d’étude, rédaction d’articles et de contributions scientifiques ;
– la conception et le suivi de projets de valorisation des fonds, en lien avec les autres départements de la direction des fonds, les universités et centres de recherche, les déposants et donateurs : publications imprimées ou en ligne, expositions sur place ou en partenariat, expertise lors de tournages documentaires, journées d’études et colloques.
Les projets qui lui sont confiés peuvent également inclure :
– en lien avec la direction de l’appui scientifique, l’élaboration ou le suivi des programmes
de conservation préventive et curative, de microfilmage et de numérisation ;
– en lien avec la direction des publics, l’organisation ou la participation à des expositions, des ateliers éducatifs ou toute autre forme de valorisation et de diffusion scientifique appropriée ;
– en lien avec le Service interministériel des Archives de France, l’examen des documents en vente ou en don.
Par ailleurs, l’ensemble des personnels scientifiques de la direction des fonds assure des permanences scientifiques en salle des inventaires (site de Pierrefitte). La fréquence de ces permanences est fixée, pour chaque département, en lien avec la direction des publics, au prorata des effectifs des départements. Ces permanences nécessitent une assermentation.

Compétences principales mises en œuvre :

Compétences techniques :
– Connaissances en archivistique
– Connaissances en histoire toutes périodes, du Moyen-Age à nos jours
– Connaissances en paléographie
Savoir-faire :
– Capacité à définir des objectifs et à s’y tenir
– Sens de l’organisation, esprit de synthèse
– Capacité à mobiliser des savoirs variés
– Discrétion dans l’exercice professionnel
– Qualités rédactionnelles
Savoir-être :
– Sens du contact et des relations avec des interlocuteurs très diversifiés
– Aptitude à la diplomatie et qualités relationnelles
– Sens du travail en équipe
– Capacité d’initiative et d’autonomie
– Capacité d’adaptation et de réactivité

Environnement professionnel

Liaisons hiérarchiques :
Le/La conservateur(trice) est placé(e) sous la responsabilité directe du responsable du département (issu(e) du corps des conservateurs du patrimoine).
Liaisons fonctionnelles :
Dans le cadre de ses missions, le/la responsable de fonds est conduit(e) à travailler avec l’ensemble des directions et départements des Archives nationales, ainsi qu’avec les sous-directions du Service interministériel des Archives de France.
Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions :
– Le/La conservateur(trice) peut être amené(e) à se déplacer sur le site parisien des Archives nationales, en région parisienne et exceptionnellement, dans toute la France, pour la collecte des archives privées. Le permis de conduire B est souhaitable.
– Les Archives nationales étant un service ouvert au public, les personnels scientifiques participent au service du public lors de permanences s’effectuant sur les heures d’ouverture au public. Les personnels scientifiques qui ne sont pas encore assermentés devront prêter serment.

 

Profil du candidat recherché :

Le/La candidat(e) doit faire preuve d’un sens du contact et d’une grande capacité d’adaptation.

Qui contacter ?

Informations :
La responsable du département des Archives privées : Isabelle Aristide, tél. : 01 75 47 21 98, isabelle.aristide@culture.gouv.fr
Le responsable du service des Ressources humaines : Arnaud Planeille, tél. : 01 75 47 20 58, arnaud.planeille@culture.gouv.fr
Envoi des candidatures :
Avant la fin de validité ou au plus tard le dernier jour de validité du poste sur la BIEP, les candidats doivent adresser leur candidature à :
Madame Françoise Banat-Berger
Directrice des Archives nationales
59 rue Guynemer 90001
93383 Pierrefitte-sur-Seine cedex
Une copie de la candidature (lettre + CV) doit obligatoirement être adressée par le candidat :
– par courriel, à l’adresse suivante : candidature.dgp@culture.gouv.fr, en précisant dans l’objet du message l’intitulé du corps concerné et le numéro BIEP de la fiche de poste (ex : Candidature agent d’accueil, de surveillance et de magasinage (AASM), fiche BIEP n °2016-XXX).
– par courrier ,au Ministère de la culture et de la communication, « sous-direction des métiers et des carrières (SRH1) » , 182 rue Saint-Honoré, 75033, PARIS cedex 01.
Modalités de recrutement :
les candidatures seront examinées collégialement par au moins 2 personnes formées au processus de recrutement

Laisser un commentaire