Conditions de conservation des documents

– Qu’est ce que la conservation des documents ?

Conserver des documents (livres, archives, objets), c’est leur assurer une durée de vie maximale. Ils doivent être rangés dans les conditions optimales. Il faut aussi veiller à ce qu’ils soient bien manipulés, afin qu’ils ne soient pas détériorés de manière précoce. Ceci concerne autant les manipulations pour la consultation que pour un transport.

– Précautions de manipulation des documents

Pour consulter des documents (livres et archives), il existe quelques règles à respecter pour permettre à ceux-ci d’avoir une plus grande durée de vie.

 – Les facteurs de dégradation des documents

Les documents se dégradent souvent à cause de leur manipulation, mais aussi à cause de leur constitution ou de leurs conditions de rangement. L’altération est un processus, provoqué par certaines conditions. Ce sont souvent des phénomènes complexes.

– Altérations physiques (papier, parchemin, cuir)
Cela concerne le mécanisme des matériaux, tel que les déchirures, les déformations, la perte de résistance mécanique (tout ceci peut être causé par de mauvaises manipulations, un rangement inapproprié…)

-Altérations chimiques
Ce sont les altérations de la structure interne d’un matériau. Pour un papier, cela peut être par exemple le jaunissement qui trahit une acidification. Elle est causée par la présence de lignine (composant du bois).

Altérations biologiques
Ce sont des dégradations causées par une infestation de micro-organismes. Ils sont présents sous formes de spores dans l’atmosphère et se développent généralement quand l’atmosphère est humide.

– Les conditions thermo-hygrométriques

Ces conditions sont primordiales pour permettre une bonne conservation des documents. En fonction du type de documents, ces conditions « idéales » ne sont pas les mêmes, ce qui complique le travail du technicien de conservation.

Pour les livres et les archives : la température idéale est d’environ 18 à 20°C, le taux d’humidité relative doit se situer entre 50 et 60%. En dessous de 50%, les matériaux risquent de se dessécher, et au dessus de 60%, le risque de développement des micro-organismes est accentué.

Pour les photographies : la température doit se situer entre 2 et 20°C et le taux d’humidité relative doit être compris entre 20 et 50% selon les matériaux constitutifs des photographies (plaques de verre, de cuivre, papier).

– Le dépoussiérage, comment ? pourquoi ?

C’est une opération essentielle dans le travail de conservation des documents. En effet, la poussière est abrasive pour les matériaux et contient des spores de micro-organismes. Il faut donc nettoyer régulièrement les locaux, et dépoussiérer les livres ainsi que les étagères.

– Les conséquences de la lumière naturelle/artificielle sur les matériaux

La lumière est un facteur important de dégradation des documents. C’est un rayonnement émis par un corps à haute température (soleil) ou excité (luminescence).

Laisser un commentaire